Crédit : Photo d'archives, AFP

LNH

La LNH annonce de LOURDES sanctions pour les Coyotes

Publié | Mis à jour

Les Coyotes de l’Arizona ont été privés de deux choix au repêchage, dont leur première sélection en 2021, pour avoir contrevenu aux directives de recrutement de la Ligue nationale de hockey (LNH).

C’est ce que le commissaire Gary Bettman a annoncé, mercredi. Les Coyotes devront également faire une croix sur leur sélection de deuxième tour, cette année.

 Les Coyotes ont été reconnus coupables d’avoir fait passer des examens physiques à des joueurs de la Ligue canadienne de hockey (LCH) qui sont admissibles au prochain repêchage du circuit Bettman avant le «Combine», ce qui est interdit par la LNH. L’enquête a été ouverte à la toute fin du mois de janvier.

Le règlement prévoit habituellement une amende d’au moins 250 000 $, mais le commissaire peut y aller de sanctions différentes s’il considère que le geste reproché a un impact sur la compétitivité des fautifs.

«Alors que la politique de tests fait référence à une amende d'au moins 250 000 $ pour chaque violation de la politique, j'exerce mon pouvoir discrétionnaire pour [cette sanction] que je considère comme plus appropriée compte tenu des circonstances spécifiques de ce cas», a déclaré le Bettman dans un communiqué.

Le patron de la LNH a toutefois décidé de n’appliquer aucune pénalité aux individus également visés par cette enquête.

«En ce qui concerne le personnel du club qui a participé ou peut avoir contribué à violation de la politique, j'ai décidé qu'aucune mesure disciplinaire ne sera imposée à ces personnes. Bien que je voie que certains ont agi au mieux de manière gravement négligente, ce qu’a reconnu le club, je conclus finalement que le dossier n'établit pas – à une norme avec laquelle je suis à l'aise – que ces personnes se sont livrées à des actes répréhensibles intentionnels.»

Les Coyotes ont réagi dans un court commentaire, indiquant que la «nouvelle direction a ajouté des contrôles internes approfondis et des mesures de conformité pour empêcher ce type d'événement de se reproduire à l'avenir.»

Rappelons que Xavier Gutierrez a été nommé président de l’équipe, au mois de juin.