Crédit : AFP

Séries 2020 de la LNH

Varlamov s’approche d’un record de concession

Publié | Mis à jour

Avec deux blanchissages consécutifs, le gardien Semyon Varlamov s’apprête à marquer l’histoire des Islanders de New York.

En vertu de victoires successives de 4 à 0 contre les Capitals de Washington à l’occasion du cinquième match des quarts de finale de l’Association de l’Est et ensuite contre les Flyers de Philadelphie en demi-finale, Varlamov a maintenant blanchi ses adversaires pendant 136 min 20 s. La marque de concession a été établie par Billy Smith, à 136:59, en 1980. 

De plus, Varlamov montre une excellente fiche de 8-2, une moyenne de buts alloués de 1,50 et un taux d’efficacité de ,941. Un rendement dont les joueurs des Islanders ne sont pas surpris.

«Je crois qu’il est simplement constant, a avancé le défenseur Devon Toews en conférence de presse, mardi. Il joue du grand hockey présentement. C’est ce à quoi on s’attend de lui et c’est ce qu’il nous donne.»

«Il a été extraordinaire dès le premier jour, a dit Brock Nelson. Il joue bien tous les soirs. C’est bien de savoir qu’il est derrière s’il y a un surnombre ou une erreur. Dernièrement, il fait les arrêts-clés aux bons moments, ce qui nous fait gagner des matchs à ce temps de l’année.»

De l’avis de l’entraîneur-chef Barry Trotz, le record – et toutes les statistiques – ne vaut rien. C’est sur la glace que la contribution de Varlamov est tangible.

«Chaque fois qu’un gardien joue bien, ça donne de la confiance à l’équipe, a dit le pilote. Je crois qu’on a bien joué devant lui et il a fait des arrêts-clés. C’est ce qui est important pour les gardiens. Ce n’est pas nécessairement les statistiques, mais les arrêts importants aux bons moments.»

Solides acquisitions 

Parmi les aspects positifs chez les Islanders, il faut également souligner la contribution de deux joueurs qui ont été acquis en cours de saison, soit l’attaquant Jean-Gabriel Pageau et le défenseur Andy Greene. Les deux ont touché la cible dans la récente victoire des leurs, lundi.

Dans le cas de Pageau, c’est sur une récolte de cinq buts et sept points en 10 parties que les Islanders ont pu compter.

«Ils se sont vraiment bien intégrés, a fait valoir Jordan Eberle, mardi. Dans le cas de "JGP", sa façon de jouer, son style, il cadre parfaitement dans cette équipe. Greene apporte du leadership. Il a marqué un but très important pour nous lors du dernier match. Les deux ont été des acquisitions-clés pour nous et nous ont vraiment aidés.»

Pour Greene, son but, lundi, était son premier en éliminatoires depuis 2010.

«Nous sommes contents pour lui, a lancé Toews. Il a été une bonne addition et il nous apporte une présence solide. Il a été incroyable.»