Crédit : AFP

Baseball - MLB

Une manche coule les Jays

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays de Toronto ont accordé six points aux Red Sox de Boston en sixième manche, ce qui a mené à leur perte. La formation du Massachusetts l’a finalement emporté 9 à 7, mardi à Buffalo.

En retard 6 à 3 au début de leur remontée, les Red Sox ont poussé des coureurs au marbre grâce à Jackie Bradley fils (simple), Alex Verdugo (simple), Rafael Devers (triple) et J.D. Martinez (ballon sacrifice).

• À lire aussi: Lionel Messi aurait trouvé un nouveau club

• À lire aussi: Le Lightning crée l'égalité dans la série

La formation torontoise avait pourtant bien entamé la rencontre en marquant quatre points dès leur premier tour au bâton sur un double de Lourdes Gurriel fils et un simple de Danny Jansen.

Teoscar Hernandez a tenté d’entamer une remontée pour les Jays à leur dernière tentative en frappant la longue balle, mais c’était trop peu trop tard.

La défaite est allée au dossier de Wilmer Font (1-3) qui était venu en relève au lanceur partant Chase Anderson au début de la sixième manche. Font a accordé quatre points sur trois coups sûrs en un tiers de manche.

Dans le camp des Red Sox, la victoire est revenue à Phillips Valdez (1-0) qui était venu en relève à Kyle Hart après trois manches et un tiers de travail.

Match sans point ni coup sûr

À Chicago, le lanceur Lucas Giolito a réussi le 19e match sans point ni coup sûr dans l’histoire des White Sox dans une victoire de 4 à 0 aux dépens des Pirates de Pittsburgh.

Giolito (3-2) a retiré 13 frappeurs sur des prises tout en allouant qu’un seul but sur balles.

Pour leur part, les frappeurs des White Sox ont profité de la deuxième manche pour donner un coussin de trois points à leur artilleur, avant d’en ajouter un autre lors de leur tour au bâton suivant.

Sans Toro, les Astros partagent un programme double

À Houston, les Astros ont gagné le premier duel de leur programme double contre les Angels de Los Angles 6 à 3, avant de perdre le second 12 à 5.

Le gérant des Astros Dusty Baker a toutefois décidé de ne pas faire jouer le Québécois Abraham Toro.