BKN-BKO-SPO-TORONTO-RAPTORS-V-BROOKLYN-NETS---GAME-FOUR

Crédit : AFP

NBA

Une grève des Raptors en pleines séries?

Publié | Mis à jour

À l’aube du début leur série de deuxième tour face aux Celtics de Boston, les joueurs des Raptors de Toronto ont discuté l’idée de boycotter les prochains matchs en soutien à Jacob Blake.

L’Afro-Américain de 29 ans a été atteint de sept balles dans le dos par un policier, dimanche, à Kenosha au Wisconsin. L’homme n’était pas armé et est maintenant paralysé.

Les nouvelles de la fusillade ont rapidement lancé des mouvements de protestation au Wisconsin et un peu partout à travers les États-Unis, rappelant ce qui a suivi le meurtre de George Floyd il y a quelques mois, pas très loin de là à Minneapolis.

Du côté des Raptors, Norman Powell et Fred VanVleet ont commenté l’incident devant les médias mardi. Les deux joueurs se sont dit dégoutés et émotionnellement à cran après avoir visionné les images de l’incident. Un possible boycott de matchs éliminatoires a été discuté lors de la réunion matinale, ont-ils révélé.

«Je crois qu’on a commencé à en parler, a indiqué Powell. Je crois que tout le monde s’assied en disant "Black Lives Matter" et en ayant ces conversations sur Zoom. Ça ne fait pas le travail. Poser un genou par terre lors de l’hymne national, ça ne fait pas le travail. Ça commence à tomber dans l’oubli.»

Malgré la série contre les Celtics qui devait s’amorcer jeudi avec des Raptors en pleine confiance, VanVleet a avoué qu’il n’avait plus très envie de jouer après les événements du week-end.

«J’étais assez excité, mais après ça, nous avons dû regarder Jacob Blake se faire tirer dessus hier [dans la nuit de dimanche]. Ça change le ton et ça met les choses en perspective. [...] Rien ne change et nous voilà encore avec un autre incident à discuter. Mes pensées aujourd’hui [mardi] sont avec cet homme et sa famille», s’est désolé VanVleet.