MLS-SOC-SPO-SPORTING-KANSAS-CITY-V-VANCOUVER-WHITECAPS:-KNOCKOUT

Crédit : AFP

MLS

Une année difficile pour les Whitecaps

Publié | Mis à jour

Après une année 2019 difficile, Marc Dos Santos espérait bien pouvoir faire progresser ses Whitecaps cette année, mais c’était sans compter sur une certaine pandémie.

«La première année, 18 joueurs sont partis, c’était une reconstruction totale, a-t-il rappelé lors d’une visioconférence. Après, c’est la COVID, et tu arrêtes et tu recommences. À notre dernier match à Orlando, on avait 12 joueurs absents.»

«C’est très difficile de garder le rythme, a-t-il poursuivi. C’est probablement l’une des situations les plus difficiles que j’ai vécues comme entraîneur.»

«Tu n’es jamais capable de gagner un rythme de match, on ne sait pas ce qui va arriver ensuite après ces matchs-là. On est toujours dans l’inconnu.»

Absences

Dos Santos le mentionnait, il y a eu un haut taux d’absentéisme à Orlando. Lucas Cavallini, Fredy Montero, Tosaint Rickets et Andy Rose ont notamment fait l’impasse sur le voyage en Floride.

Puis, Maxime Crépeau s’est fracturé un pouce lors du second match floridien, ce qui n’a pas aidé puisque le gardien québécois de 26 ans est devenu une pièce importante de l’équipe de Dos Santos à plusieurs égards.

«Max, c’est surtout du leadership. Il parle deux langues, il prend de la place dans le vestiaire et il aide les jeunes joueurs», a indiqué l’entraîneur originaire de Montréal.

L’équipe a été blanchie lors de quatre de ses cinq derniers matchs, dont les trois derniers. Les «Caps» ont notamment perdu deux rencontres face au Toronto FC la semaine dernière.

Créativité

Ce n’est donc pas seulement la perte de Crépeau qui fait mal à l’équipe.

«C’est très difficile, on sait qu’on n’est pas au point où on voulait être en ce moment. On fait ce qu’on peut avec ce qu’on a», a avoué Dos Santos, qui ajoute que les absences à Orlando ont ralenti la progression.

«Avant de jouer contre Toronto, Lucas Cavallini a joué son dernier match il y a cinq mois et demi contre Los Angeles. On a juste besoin de temps pour mettre toutes les pièces ensemble.»

L’équipe doit aussi trouver une façon de remplacer le milieu coréen Hwang In-beom.

«Offensivement, on a perdu beaucoup de créativité en raison de son départ.»