Crédit : Photo d'archives, AFP

Tennis

Auger-Aliassime coulé par les doubles fautes

Publié | Mis à jour

À force de jouer avec le feu, le Québécois Félix Auger-Aliassime s’est brûlé : son premier événement de la saison en simple sur le circuit de l’ATP s’est donc arrêté brusquement au deuxième tour, lundi à New York, lors du tournoi Western & Southern.

Dans un duel ayant duré plus de 2h50, Auger-Aliassime s’est incliné en trois manches de 6-7 (4), 6-2 et 7-6 (5) face à l’Américain Tennys Sandgren, 55e au monde. 

Le Québécois de 20 ans a notamment éprouvé quelques difficultés avec son service durant le match, y allant d’un total de 15 doubles fautes, dont certaines à des moments importants. Ce fut le cas lorsqu’il menait 5-4 durant l’ultime bris d’égalité.

Dommage pour Auger-Aliassime, 15e tête de série, qui aurait pu s’offrir un rendez-vous avec Novak Djokovic, premier joueur mondial, advenant une victoire logique de ce dernier contre le qualifié Ricardas Birankis. Après son revers en simple, le Québécois a par ailleurs déclaré forfait pour la partie en double qu’il devait disputer en compagnie de Milos Raonic.

Le tournoi Western & Southern, qui se veut une bonne préparation en vue des prochains Internationaux des États-Unis, se tient habituellement à Cincinnati, mais la compétition a été déplacée à New York en vertu de la pandémie de COVID-19.

Shapovalov s’incline

Autre représentant canadien, Denis Shapovalov a également subi la défaite dès le deuxième tour de ce même tournoi. Figurant au 17e rang mondial et étant la 12e tête de série pour la compétition, Shapovalov a été surpris par l’Allemand Jan-Lennard Struff, 34e raquette de l’ATP, en trois manches de 7-6 (4), 3-6 et 6-4.

Heureusement pour le Canada, Raonic a vaincu le Britannique Daniel Evans, 28e au monde, pour atteindre la troisième ronde de l’épreuve de simple. Toujours aussi dominant au service, Raonic a bien géré la rencontre pour l’emporter en deux manches de 6-3 et 7-5. Il a notamment réalisé 23 as durant la rencontre. Le Canadien a toutefois commis cinq doubles fautes pendant le second set pour se compliquer un peu la tâche. Rien à voir par contre avec les bourdes d’Auger-Aliassime.

Au prochain tour, Raonic affrontera Andy Murray, qui a causé la surprise en battant la cinquième tête de série, Alexander Zverev, en trois manches de 6-3, 3-6 et 7-5.