bloc football

Crédit : Photo Adobe Stock

NFL

NFL: plusieurs faux résultats positifs à la COVID-19

Publié | Mis à jour

Une «contamination isolée» a mené le laboratoire BioReference du New Jersey à rendre quelques dizaines de faux résultats positifs aux tests de la NFL, samedi.

C’est ce que la compagnie a indiqué dans une déclaration, lundi. Le réseau ESPN rapportait un peu plus tôt que ce sont 77 personnes qui ont été déclarées positifs sans qu’ils aient contracté la COVID-19.

«Le 22 août, les Laboratoires BioReference ont rapporté un taux élevé de résultats positifs à des tests de COVID-19 pour des joueurs et du personnel de plusieurs clubs de la NFL, a indiqué le président de l’entreprise Jon R. Cohen. (...) Notre enquête a indiqué qu’il s’agissait de faux résultats positifs causés par une contamination isolée durant la préparation des tests.»

«Le matériel et le personnel ont tous été retirés et les tests subséquents ont montré que le problème était résolu. Tous les individus [de la NFL] touchés ont été confirmés négatifs et ont été informés.»

Les Bears de Chicago, les Jets de New York, les Steelers de Pittsburgh et les Vikings du Minnesota ont notamment été impliqués dans cette histoire. Les clubs ont tous pris des mesures à court terme, selon les directives établies par le protocole de sécurité, jusqu’à ce qu’ils obtiennent la confirmation que ces tests étaient erronés.

Par ailleurs, le circuit a confirmé lundi qu’il y avait eu un total de six cas, tous parmi le personnel des équipes et non les joueurs, recensés du 12 au 20 août. Au total, 58 397 tests ont été effectués auprès de 8573 personnes au cours de cette période.

La saison du circuit doit s’amorcer le 10 septembre avec un duel entre les Texans de Houston et les actuels champions du Super Bowl, les Chiefs de Kansas City.