Séries 2020 de la LNH

À VOIR: une pénalité majeure pour... avoir fait un câlin?!

Publié | Mis à jour

La confrontation éliminatoire entre les Golden Knights et les Canucks offrira certes du hockey des plus relevés et partagés, mais hier, Vegas a eu complètement l’avantage sur son rival. 

Alors que le pointage était de 4-0 en faveur des «Knights», la peste des Canucks, Antoine Roussel, a voulu faire tourner le vent. Il a proposé au dur à cuire Ryan Reaves de jeter les gants, mais ce dernier n’en a pas vu l’intérêt et n’a pas donné suite à la demande de son rival.  

Mais Roussel ne s’est pas contenté de la réponse négative du #75 des Golden Knights. En le suivant de près sur la glace, il lui a donné un léger coup de bâton à l’abdomen, tout en l’enlaçant avec son bras libre à la hauteur du cou. La manœuvre, vue rapidement, avait toutes les apparences... d’un gros câlin! (Vous pouvez revoir la séquence dans la vidéo ci-dessus).

Mais l’officiel ne l’a pas vu de cette manière et a décerné un 10 minutes de mauvaise conduite à l’attaquant des Canucks. 

Le divertissement offert par les deux patineurs ne s’est pas arrêté là. À l’arrêt de jeu suivant, Reaves a pris la peine de s’arrêter devant le banc des pénalités pour «féliciter» Roussel, affichant un large sourire. 

Puis, l’homme fort de la formation du Nevada a ensuite imité le bruit du poulet pour narguer Roussel pendant une pause publicitaire. 

Et tout juste à sa sortie du cachot, Roussel a eu la surprise d'être acclamé en dérision par Reaves et... tout le banc des Golden Knights!

La table est mise pour une série des plus enlevantes!