HKN-HKO-SPO-WASHINGTON-CAPITALS-V-NEW-YORK-ISLANDERS---GAME-FIVE

Crédit : AFP

LNH

Les Capitals limogent leur entraîneur

Publié | Mis à jour

Les Capitals de Washington ont limogé dimanche leur entraîneur-chef Todd Reirden, le directeur général Brian MacLellan affirmant que l’équipe devait se tourner vers un pilote d’expérience.

L’équipe a annoncé le tout quelques jours après son élimination en quart de finale de l’Association de l’Est face aux Islanders de New York. Il s’agissait d’une deuxième élimination hâtive de suite pour le club de la capitale américaine, qui avait pourtant remporté la coupe Stanley en 2018 avec Barry Trotz comme entraîneur-chef. 

«Nous avons essayé de maintenir une continuité avec Todd pour garder la même structure, a dit MacLellan aux journalistes, dimanche. Je pense que ç’a fonctionné pendant un certain temps, et à mesure que nous évoluions, ç’a commencé à glisser et ça ne fonctionnait plus.»

«J'imagine qu'avec le recul, vous pourriez dire que nous aurions pu faire appel à un gars plus expérimenté, mais j'ai pensé que c'était la bonne décision au bon moment pour les joueurs et pour ce que nous avions fait dans les circonstances.»

Décevant 

Reirden a piloté les Capitals pendant deux saisons. Il a montré une fiche de 89-46-16. L'homme de hockey avait été promu entraîneur-chef lorsque les Capitals et Trotz n'étaient pas parvenus à s'entendre au terme de la saison 2017-2018. Il avait été l’adjoint de Trotz lors des quatre campagnes précédentes.

Questionné au sujet de Trotz – qui est à la tête des Islanders, récents bourreaux des Capitals –, MacLellan est revenu sur la mésentente contractuelle entre les deux parties, en 2018.

«Il est décevant pour nous de ne pas en être venus à un accord, à un compromis lors des négociations, a-t-il fait valoir. Nous étions plus que disposés à payer le prix du marché. Je pense que la durée a été le point de friction dans ces négociations.»

Apprenant de ses erreurs, MacLellan a indiqué que l’expérience allait être un critère important dans les recherches pour trouver le prochain entraîneur-chef.

«Je crois qu’il faut un entraîneur expérimenté. Nous avons un groupe expérimenté. Nous avons besoin de quelqu’un pour appuyer sur les bons boutons pour certains joueurs.»