Crédit : AFP

Tennis

Félix Auger-Aliassime et Milos Raonic causent la surprise

Publié | Mis à jour

En double masculin, les Canadiens Félix Auger-Aliassime et Milos Raonic ont causé la surprise avec une victoire de 6-3, 1-6 et 10-0 aux dépens de Nicolas Mahut et Jan-Lennard Struff, dimanche à New York, lors du tournoi Western & Southern.

Les représentants de l’unifolié se sont ressaisis après avoir lourdement perdu la deuxième manche. Ils n’ont concédé aucun point à leurs adversaires lors du super bris d’égalité.

Mahut et Struff sont pourtant respectivement troisième et 46e au monde en double, tandis qu’Auger-Aliassime et Raonic sont 308e et 731e.

Le Britannique Joe Salisbury et l’Américain Rajeev Ram seront leurs adversaires au deuxième tour. Ces derniers ont vaincu le Chilien Cristian Garin et le Norvégien Casper Ruud.

Auger-Aliassime avait défait le Géorgien Nikoloz Basilashvili en deux manches en simple, samedi. Il disputait alors sa première rencontre sur le circuit depuis le 27 février. Il a rendez-vous avec Tennys Sandgren au deuxième tour.

Raonic a également triomphé face à l’Américain Sam Querrey.

Fernandez incapable de passer

Le parcours de la Québécoise Leylah Annie Fernandez (111e) s’est pour sa part arrêté au premier tour en simple. Elle s’est inclinée en trois manches de 0-6, 6-4 et 6-3 devant la Tunisienne Ons Jabeur (39e).

Fernandez avait pourtant bien amorcé sa journée de travail en brisant le service de son adversaire quatre fois de suite d’entrée de jeu. Elle a toutefois elle-même perdu la maîtrise de son service en subissant le bris trois fois lors de chacune des deux dernières manches.

L’athlète de 17 ans a notamment offert 16 balles de bris à Jabeur, commettant neuf doubles fautes dans la défaite. Elle a malgré tout remporté 51 % des points dans ce duel.

Fernandez avait obtenu son billet pour le tableau principal lors des qualifications en vertu d’une victoire contre l’Américaine Kristie Ahn, vendredi.

Autres résultats

En double, Denis Shapovalov a dû s’avouer vaincu, en compagnie de Rohan Bopanna, en deux manches de 6-4 et 7-6 (1) devant Marcel Granollers et Horacio Zeballos. Il poursuivra malgré tout sa route en simple avec un duel contre Struff en deuxième ronde.

Finalement, la Canadienne Gabriela Dabrowski et l’Américaine Alison Riske ont aussi plié l’échine. Le tandem russe composé d’Ekaterina Alexandrova et Vera Zvonareva les a vaincues en deux manches de 6-3 et 6-4.