Crédit : Photo d'archives Martin Chevalier

Canadiens de Montréal

Ont-ils disputé leur dernier match avec le CH?

Publié | Mis à jour

La saison des joueurs du Canadien de Montréal est officiellement terminée depuis qu’ils ont été écartés des séries par les Flyers de Philadelphie, vendredi soir.

Avec cette rocambolesque année derrière lui, le directeur général Marc Bergevin aura plusieurs dossiers à régler avant le début de la prochaine campagne. 

Certains joueurs sont d’ailleurs en droit de se demander s’ils seront de la formation montréalaise en 2021.

Max Domi

Les performances en demi-teinte de Max Domi en séries, sur le quatrième trio de surcroît, ne l’aideront pas à mettre fin aux rumeurs à son sujet et surtout à convaincre l’organisation de lui octroyer un nouveau contrat. 

Après tout, l’attaquant de 25 ans deviendra joueur autonome avec compensation d’ici le début de la prochaine campagne et il risque de demander davantage que les 3,15 millions $ qu’il a gagnés cette saison.

Domi, malgré ses 44 points en saison régulière et ses trois points en 10 matchs des séries, reste un joueur avec du caractère qui a déjà obtenu 72 points avec le Tricolore.

Charles Hudon

Le Québécois Charles Hudon n’a que très peu été utilisé à Toronto par les entraîneurs Julien et Kirk Muller, qui lui ont d'abord préféré Jake Evans et Alex Belzile. Ça augure plutôt mal pour l’Almatois, qui n’a récolté que deux points en 15 matchs avec le Canadien cette saison.

Hudon pourrait peut-être obtenir un contrat pour le récompenser de ses 35 points, dont 27 buts, en 46 rencontres avec le Rocket de Laval, mais cette entente pourrait aussi provenir d’ailleurs dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Charlie Lindgren

Le gardien Charlie Lindgren s’est peut-être donné un peu de marge de manœuvre en étant choisi pour seconder Carey Price lors des séries éliminatoires. Même s’il n’a pas joué, il s’agit d’un beau vote de confiance pour l’Américain, qui compte 24 matchs en carrière avec le CH.

La compétition est féroce derrière avec Cayden Primeau et Michael McNiven qui poussent fort et Lindgren pourrait aussi être tenté de se trouver un boulot d’adjoint ailleurs. Il reste encore un an à son contrat.

Jonathan Drouin

Drouin est sous contrat jusqu’en 2022-2023, alors son avenir financier est plutôt assuré, lui qui commande le plus haut salaire chez les attaquants du CH (5,5 millions $). Par contre, le Québécois joue selon plusieurs le pire hockey de sa carrière en 2020.

Auteur de 15 points en 19 matchs avant de subir une blessure à un poignet, Drouin n’a plus été le même par la suite. Il a marqué un seul but en séries, face aux Penguins de Pittsburgh, le 5 août. 

Il s’agissait de son premier filet depuis le 31 octobre 2019... Devant ses insuccès, Bergevin pourrait être tenté de le troquer à une autre équipe. Mentionnons toutefois que le Québécois a très bien performé lors des deux derniers matchs de la série contre les Flyers, récoltant quatre aides. 

Dale Weise

Après un passage remarqué avec le Bleu-Blanc-Rouge entre 2014 et 2016, les années commencent à rattraper Dale Weise. L’attaquant a profité d’un peu de temps de jeu en fin de saison régulière et en séries en raison de transactions. Il a cependant partagé son temps entre la LNH et la Ligue américaine lors des dernières années.

Joueur autonome âgé de 32 ans, l’ultime plombier pourrait aller en Europe ou encore choisir de tirer sa révérence du hockey professionnel pour poursuivre son projet d’entreprise qu’il a développé avec son épouse.

Autres candidats?

L’arrière Christian Folin en est un autre qui se retrouvera sans contrat pour la prochaine année. Le Suédois a disputé 35 matchs en deux campagnes avec le Canadien, récoltant six points. 

En 2019-2020, il a également passé 15 rencontres sous les ordres de Joël Bouchard à Laval. De jeunes défenseurs plus prometteurs que lui cognent à la porte chez le Rocket et Bergevin pourrait choisir de le laisser aller.

Deux autres joueurs à la ligne bleue pourraient aussi avoir joué leur dernier match à Montréal soit Xavier Ouellet et Karl Alzner. Le premier effectue un travail honnête depuis deux saisons en tant que capitaine du Rocket. 

Il a aussi disputé les 10 matchs en séries de l’équipe. Ouellet est encore jeune à 27 ans et son aventure dans la métropole québécoise n’est peut-être pas encore terminée.

Rien n’est moins sûr dans le cas d’Alzner. Devenu joueur de la Ligue américaine presque à temps plein en 2019-2020, l’ancien des Capitals de Washington a encore deux années à son contrat. Or, l’option d’un rachat de l’entente devient de plus en plus invitante avec le temps qui passe.