Crédit : AFP

NBA

Nick Nurse est l’entraineur de l’année dans la NBA

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Nick Nurse, le pilote des Raptors de Toronto, a été nommé entraineur-chef de l’année dans la NBA, samedi.

Lors du vote en vue de cette nomination, Nurse a obtenu 470 points contre 147 pour Mike Budenholzer, des Bucks, et 134 pour Billy Donovan, du Thunder d’Oklahoma City. Nurse a reçu 90 votes de première place.

• À lire aussi: Mike Milbury renonce à son rôle d’analyste

• À lire aussi: L’agent de Fleury s’en prend directement à DeBoer

Après avoir mené les Raptors au premier championnat de leur histoire en 2019, l’entraineur américain de 53 ans a poursuivi son excellent travail à sa deuxième saison avec l’équipe torontoise. Malgré le départ de Kawhi Leonard et les nombreuses blessures qui ont miné la formation, les Raptors ont obtenu une fiche de 53-19 en 2019-2020 et ont enregistré un pourcentage de victoires record de ,763.

Ce dossier leur a permis de se maintenir au deuxième rang de l’Association de l’Est, derrière les Bucks de Milwaukee.

«J’étais au courant de ce en quoi consistait l’emploi quand je l’ai eu, a révélé Nurse en visioconférence avec les médias. Le nombre de victoires en saison régulière n’était plus important. Nous voulions bâtir quelque chose afin de progresser dans les éliminatoires et c’était le message dès le premier jour.

«Ce n’est pas toujours facile à faire parce qu’il y a beaucoup de pression afin de gagner à tous les soirs. Nous étions toujours en train de se concentrer sur le fait de mieux jouer en séries éliminatoires. À ce moment-là, c’était ainsi qu’était jugé notre organisation.»

Autre fait saillant important de la dernière campagne des Raptors est leur série victorieuse de 15 matchs réalisée entre le 15 janvier et le 10 février dernier. Il s’agit d’une nouvelle marque pour l’organisation torontoise, mais aussi de la plus longue séquence victorieuse jamais réussie par une équipe professionnelle canadienne.

«Quand tu vois Nick sur les lignes de côté, c’est ce qu’il est en tant que personne. Il est relax, mais il travaille tellement fort. Il est créatif, dynamique. Il donne toujours le ton à l’équipe, il attaque le prochain championnat plutôt que de défendre le dernier, a dit le président des Raptors Masai Ujiri par voie de communiqué.

«C’est ce qu’il est et c’est pourquoi nous croyons en lui. Son chemin vers ce grand honneur a été long et nous sommes tellement heureux de le voir reconnu de la sorte», a ajouté Ujiri.