Crédit : AFP

Séries 2020 de la LNH

«Nous nous sommes endormis»

Publié | Mis à jour

En avance 3 à 1 en début de deuxième période, les Blues de St. Louis ont vu les Canucks de Vancouver marquer trois buts sans riposte pour l’emporter 4 à 3, mercredi soir, lors du cinquième affrontement de leur série de premier tour.

Les trois réussites du club canadien ont été inscrites en deuxième, et ce, en moins de 10 minutes.

«Nous nous sommes endormis pour je ne sais quelle raison, un 10 ou 15 minutes de cette deuxième période, a affirmé avec dédain Brayden Schenn lors de sa vidéoconférence suivant le match. Nous avons arrêté de bouger nos pieds, arrêté de jouer avec fougue dans notre zone, nous avons fait des erreurs et avant même que nous puissions nous en rendre compte, c’était 4 à 3.»

La grosse conséquence de cette très mauvaise séquence les champions en titre de la coupe Stanley est qu’ils font maintenant face à l’élimination, eux qui sont menés 3 à 2 dans la série.

«Je crois que nous devons simplement user de l’expérience que nous avons acquise l’année dernière, a dit l’attaquant Jaden Schwartz. Nous avons déjà été dans cette position. Aujourd’hui, c’est frustrant, mais nous avons un groupe résilient et les gars ont déjà vécu ça.»

Un arrêt clé

Chez les Canucks, l’entraîneur-chef Travis Green ne parlait pas des buts de la deuxième période pour expliquer cette victoire, mais d’un arrêt important qu’a réalisé Jacob Markstrom.

En deuxième, alors que le pointage était de 3 à 1 pour les Blues, le gardien suédois a réalisé un vol qualifié sur Robert Thomas.

«C’était un énorme arrêt, a clamé le pilote. Nous l’avons senti sur le banc. De temps en temps, il y a un arrêt où quelqu’un sur le banc va dire : “C’était ce dont nous avions besoin”. C’était l’un de ces moments où nous savions qu’il venait de faire un énorme arrêt. C’est peut-être ça qui nous a gardés dans la rencontre.»

«Je n’ai pas changé d’état d’esprit, je voulais simplement que la rondelle reste à l’extérieur du filet, a indiqué Markstrom à propos de son jeu contre Thomas. Nous étions en retard 3 à 1, ce n’était définitivement pas idéal. J’avais permis trois buts et je n’aimais pas ça. De revenir de l’arrière comme ça, c’est énorme.»

Les Canucks et les Blues se retrouveront pour le sixième et possible dernier match de leur série vendredi.