Crédit : Photo AFP

F1

GP d'Espagne: Lance Stroll termine 4e

Publié | Mis à jour

Le Québécois Lance Stroll a dépassé son coéquipier Sergio Perez dès le départ, en route pour terminer le Grand Prix de Formule 1 d’Espagne à la quatrième place, dimanche à Barcelone, pendant que le Britannique Lewis Hamilton signait une quatrième victoire cette saison.

Max Verstappen (Red Bull) et Valtteri Bottas (Mercedes) ont complété le podium.   

 Stroll, qui s’élançait cinquième, avait pourtant grimpé au troisième rang après l’extinction des feux rouges grâce à une audacieuse manœuvre aux dépens de Bottas. Le Montréalais a toutefois été incapable de maintenir le rythme et a dû céder aux attaques du Finlandais quelques tours plus tard.

«J'ai eu un très bon départ et j'ai pu dépasser [Sergio Perez] et la Mercedes de Bottas, ce qui m’a mis en bonne position pour une bonne course, a expliqué Stroll dans un communiqué de Racing Point. C'était une sensation formidable de courir quelques tours en troisième, même si nous savions que nous ne pouvions nous mesurer aux Mercedes. La quatrième place était le maximum aujourd’hui.»

Stroll a ainsi égalé son meilleur résultat de la saison, lui qui avait également terminé le Grand Prix de Hongrie au quatrième échelon. Sa séquence de cinq courses dans les points est une nouvelle marque personnelle.

Un record pour Hamilton

À l’avant, Hamilton a signé sa 88e victoire en carrière en menant d’un bout à l’autre. Il est à trois du record de 91 établi par Michael Schumacher.

Hamilton a malgré tout ajouté un record à son palmarès avec un 156e podium, soit un de plus que Schumacher. Il conserve ainsi le premier rang au classement des pilotes, devant Verstappen et Bottas.

«J'étais juste dans un état second, a dit Hamilton après la course. Je me sentais vraiment bien. Je ne savais même pas que c’était le dernier tour parce que j’étais vraiment dans ma zone. C'était une surprise parce que nous avons eu ce problème avec les pneus le week-end dernier, mais nous semblons avoir compris le problème.»

Stroll, pour sa part, compte maintenant 40 points, soit le même nombre qu’Alexander Albon (Red Bull), au cinquième rang.

Racing Point a également réalisé une bonne opération en vertu de la récolte de 22 points de Stroll et Perez, prenant l’ascendant sur McLaren et Ferrari au classement. L’écurie pointe maintenant au troisième rang avec 63 points.

Le cirque de la Formule 1 se dirigera maintenant vers la Belgique où se déroulera la prochaine course de la campagne, dans deux semaines. Le meilleur résultat de Stroll sur le circuit de Spa-Francorchamps est une 10e place, obtenue l’année dernière. 

Un changement stratégique favorable pour Stroll

Au cours d’une course disputée pour la majeure partie sous un chaud soleil qui a rendu la vie dure aux pneus, c’est un changement de stratégie en cours d’épreuve qui a permis à Lance Stroll et Racing Point de terminer au quatrième rang.

Devant initialement s’arrêter une fois au puits, le Québécois a finalement opté pour une stratégie à deux arrêts lors de ce Grand Prix d'Espagne. Cette décision le forçait toutefois à dépasser en piste deux adversaires pour récupérer sa quatrième place.

S’il a finalement passé avec aisance Sebastian Vettel et sa Ferrari, il n’a toutefois jamais eu à doubler son coéquipier Sergio Perez puisque celui-ci a écopé d’une pénalité de cinq secondes pour avoir ignoré les drapeaux bleus.

«Nous avons changé la stratégie pour faire deux arrêts pendant la course, a lui-même révélé Stroll dans un communiqué de l’équipe. Aujourd’hui, il s’agissait de gérer les pneus, ce qui était difficile dans la chaleur, mais ça a fonctionné. L’équipe a fait un excellent travail aujourd'hui et je suis heureux que nous ayons marqué de gros points.»

Éviter les mauvaises surprises

Pour Racing Point, la décision a été prise pour éviter de miser tous ses jetons sur un seul choix stratégique, au moment où la température tentait de jouer les trouble-fête.

«Lance a maintenu son avantage sur Sergio lors des premiers arrêts aux stands, jusqu'à ce que nous le basculions sur une course à deux arrêts, tandis que Sergio essayait de faire fonctionner la stratégie à un seul arrêt, a analysé le directeur d’équipe Otmar Szafnauer. L'équipe a très bien géré la course aujourd'hui et, finalement, il y avait peu de différence entre ces deux stratégies différentes.»

Quoi qu’il en soit, Stroll est très satisfait du résultat et il est impatient de se retrouver en Belgique, dans deux semaines, sur un circuit qui sied bien à sa monoplace rose.

«Je suis ravi d’aller à Spa maintenant, car la piste devrait convenir à notre voiture et nous pouvons viser plus de points», indiquant à mots couverts qu’il allait viser le podium à Spa-Francorchamps.