Crédit : AFP

NBA

L’équipe B des Raptors l’emporte

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Malgré cinq partants retirés de leur formation, les Raptors de Toronto ont vaincu les Nuggets de Denver 117 à 109, vendredi après-midi, lors du leur dernier affrontement de la saison régulière.

L’unique équipe canadienne de la NBA avait décidé de reposer Kyle Lowry, Pascal Siakam et Fred VanVleet, tandis qu’OG Anuoby et Serge Ibaka soignaient des blessures mineures.

• À lire aussi: Les Bulls congédient leur entraîneur

• À lire aussi: Un duel prometteur entre les Grizzlies et les Trail Blazers

En leur absence, ce sont Stanley Johnson et Paul Watson qui ont animé l’attaque du club vainqueur. Le premier a amassé 23 points, quatre rebonds et six mentions d’assistance, alors que le second a obtenu 22 points, six rebonds et deux aides.

De son côté, le Québécois Chris Boucher a fourni neuf points et récupéré autant de ballons. Il a été utilisé pendant 21 minutes et 30 secondes.

Marc Gasol, qui est habituellement un régulier chez les Raptors, n’a joué qu’un peu plus de 16 minutes.

La formation de la Ville Reine amorcera les séries éliminatoires de la NBA lundi prochain. En première ronde, elle se mesurera aux Nets de Brooklyn.

Un duel pour s’évaluer

Le Heat de Miami et les Pacers de l’Indiana avaient l’occasion de préparer la table avant de s’affronter lors de la première ronde des séries éliminatoires de la NBA, même s’il manquait plusieurs joueurs importants de chaque côté.

Après s’être emparés d’une avance de 15 points au premier quart, les Pacers n’ont jamais regardé derrière eux, l’emportant 109 à 92. Doug McDermott, pour les Pacers, et Kendrick Nunn, pour le Heat, ont alimenté leur attaque respective avec des récoltes de 23 points chacun.

La formation de la Floride devra sans doute se passer des services de Derrick Jones fils lors des séries éliminatoires. L’athlète de 23 ans s’est blessé au niveau du cou et des épaules après être entré en collision avec un adversaire. Jones fils a dû être sorti du terrain en civière après être resté étendu pendant de longues minutes sur le parquet.

Les Clippers sont fins prêts

À leur dernier match avant le début des séries éliminatoires, les Clippers de Los Angeles ont signé une victoire de 107 à 103 contre le Thunder d’Oklahoma City.

Les quatre quarts n’ont pas été suffisants pour départager les deux équipes qui ont eu recours à la prolongation.

Tout comme plusieurs équipes dont la qualification en éliminatoires était déjà assurée, les Clippers et le Thunder ont donné du repos à plusieurs de leurs meilleurs éléments, comme Kawhi Leonard, Paul George et Chris Paul.

Hamidou Diallo, du Thunder, ainsi que Terance Mann et Patrick Patterson, des Clippers ont tous récolté des double-double.