Crédit : AFP

F1

Essais libres : Mercedes domine, Stroll 11e

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Pour une énième fois en 2020, ce sont les Mercedes qui ont dominé les essais libres, vendredi, lors de la première journée d’activités du Grand Prix d’Espagne.

De son côté, le Québécois Lance Stroll a obtenu le 11e meilleur temps de la deuxième séance d’essais. Le pilote de l’écurie Racing Point a réalisé son tour de piste le plus rapide en 1 min 18,357 s. Il avait pris le 10e rang avec un chrono de 1:18,643 lors de la première séance du jour.

Du côté des Mercedes, Lewis Hamilton a été le plus rapide de l'après-midi avec un chrono de 1:16,883. Il a ainsi devancé son coéquipier, Valtteri Bottas, par 287 dixièmes de seconde. Les deux hommes avaient également dominé la première session, mais c’est le Finlandais qui avait été le plus rapide.

«C’était très chaud ici. Je suis dû pour une douche froide, a affirmé Stroll au site de son écurie. Ce ne fut pas le vendredi le plus facile, mais nous savons quels sont les aspects à améliorer pour demain [samedi] et dimanche. J’ai confiance que nous pourrons effectuer un gros pas en avant. Nous avons vu aujourd’hui qu’en raison de la température élevée de la piste, il faudra une gestion efficace des pneus pour obtenir un bon résultat en course.»

«Maintenant qu’on a vécu ces conditions, on peut continuer le travail et nous assurer de miser sur une voiture à point. [...] Je suis optimiste de nous voir batailler pour les points en fin de semaine.»

Le retour de Perez

Pour revenir à Racing Point, le partenaire de Stroll, Sergio Perez, s’est classé septième lors des deux séances. Celui-ci est de retour sur le circuit de la Formule 1 après avoir raté les deux derniers Grands Prix. Le Mexicain avait été infecté par la COVID-19 après être allé au chevet de sa mère malade dans son pays natal.

«Ce fut excellent de revenir dans l’auto, la F1 m’a tellement manqué. C’est bien d’être de nouveau derrière le volant et de travailler avec l’équipe, a-t-il dit. Il m’a fallu un peu de temps pour retrouver de la vitesse après deux weekends d’absence, mais je suis heureux d’avoir repris le rythme. La journée a été physique en raison des températures élevées, mais le plus important, c’est qu’on a suivi un rythme qui s’annonce prometteur.»
Pour sa part, le Torontois Nicholas Latifi (Williams) a complété la deuxième partie des essais au 19e échelon, soit à plus de deux secondes du meneur.

La troisième séance d’essais libres, ainsi que les qualifications seront tenues samedi, alors que la course sera disputée dimanche.