Impact de Montréal

L'Impact de retour en août... avec des spectateurs?

Publié | Mis à jour

L’Impact de Montréal et les autres formations canadiennes de la Major League Soccer (MLS) reprendront leur saison régulière au mois d'août, selon le plan de retour au jeu dans les différents marchés présenté samedi par les autorités de la ligue.

Pour l’instant, aucune date n’a été précisée pour les affrontements en sol canadien puisque les gouvernements ontarien et britanno-colombien n’ont toujours pas donné leur approbation pour un retour au jeu dans les stades. L'analyste de TVA Sports Vincent Destouches mentionnait cependant, il y a quelques jours, que le Bleu-blanc-noir reprendrait l'action le 22 août prochain. Pour leur part, les équipes américaines reprendront la saison régulière dès le 12 août.  

Les restrictions à la frontière canado-américaine et l’imposition de quarantaines à l’entrée au pays compliquent la planification de la suite du calendrier. Les trois équipes canadiennes sont d’ailleurs toujours en quarantaine après leur séjour à Orlando, où est disputé le tournoi de retour de la MLS. En raison de ces défis logistiques, l’Impact, le Toronto FC et les Whitecaps de Vancouver joueront les uns contre les autres, au Canada, lors des premiers matchs de la reprise.

Pour le reste de la saison, le plan reste à déterminer. La ligue étudie présentement les options avec les autorités gouvernementales concernées pour pouvoir présenter des matchs entre les équipes américaines et canadiennes dans les différents marchés.

«Notre but c’est de jouer un autre 18 matchs et de jouer les neuf matchs à domicile à Montréal, a dit le président et chef de la direction de l’Impact, Kevin Gilmore. Compte tenu des contraintes qu’on connait tous, on considère diverses possibilités tout en maintenant, via la ligue, une conversation avec les autorités pour voir si notre but de jouer tous nos matchs à Montréal est possible. Si la tenue de matchs à Montréal contre des équipes américaines n’est pas possible, il va falloir considérer nos options.»

Par ailleurs, les séries éliminatoires comprendront 18 équipes et se concluront le 12 décembre avec la présentation de la Coupe MLS.

Les spectateurs  

Contrairement aux autres ligues professionnelles nord-américaines, le circuit Garber n’a pas exclu la possibilité de présenter ses matchs devant des spectateurs. La chose est effectivement envisageable pour l’Impact.

«Avec le décret provincial annoncé la semaine dernière, on sait que la présentation des matchs d’équipes professionnelles à l’extérieur sera permise (au Québec) et que 250 spectateurs pourront assister à ces matchs. Cette semaine, nous avons l’intention de soumettre notre plan d’opération à la Santé publique pour lui assurer qu’on répond aux consignes sanitaires», a indiqué Gilmore.

«On a fait des analyses pour voir, en respectant les consignes sanitaires, quelle serait notre capacité. Le but est de mettre des protocoles en place qui rend une visite au Stade Saputo l’une des activités de divertissement les plus sécuritaires. Tant et aussi longtemps qu’on ne sera pas capable de faire ça, on n’aura pas de spectateurs.»

Dans l’éventualité que les matchs soient présentés devant public, l’Impact devra trouver une manière de distribuer les rares billets qui seront disponibles.

«On a des membres, des partisans, mais en même temps si on peut vendre 250 billets... on n’a pas de sources de revenus cette année. Alors on va regarder comment on peut vendre ces billets là et à quel prix, mais il faut s’assurer de faire ça d’une manière qui est juste pour tout le monde», a conclu Gilmore.