BKN-BKO-SPO-TORONTO-RAPTORS-V-DENVER-NUGGETS

Crédit : AFP

NBA

Le secret du succès des Raptors

Publié | Mis à jour

Toujours invaincus en trois rencontres depuis leur arrivée à Orlando, les Raptors de Toronto sont bien déterminés à conserver leur titre de la NBA. S’imposant comme l’une des meilleures formations de la ligue sur le plan défensif, ils ont peut-être raison de croire en leurs chances.

La troupe de Nick Nurse a limité le Magic à seulement 11 points mercredi lors du premier quart, et à 24 points au cours du deuxième. Elle a légèrement levé le pied en deuxième demie, mais s’est néanmoins imposée 109 à 99. Le joueur étoile du Magic Nikola Vucevic n’a inscrit que 12 petits points contre les Raptors.

À son premier match du tournoi, la formation torontoise n’avait concédé que 20 points à LeBron James et 14 à Anthony Davis dans une victoire de 107 à 92 face aux puissants Lakers de Los Angeles. Son match le plus difficile a été contre le Heat de Miami, qu’elle a néanmoins vaincu 107 à 103 lundi.

Volonté

Pour le centre Marc Gasol, le secret du succès des Raptors pour neutraliser l’adversaire est plutôt simple.

«C’est une question de volonté, a-t-il dit dans une entrevue rapportée jeudi par le réseau Sportsnet. Défensivement, il faut croire en ce que les entraîneurs nous disent et il faut tous se tenir. C’est une question d’effort continuel. [...] Il faut toujours continuer pour rendre les choses difficiles à l’autre équipe et garder la possession du ballon grâce aux rebonds.»

«Dans notre vestiaire, si tu n’as pas la volonté ou la discipline de bien jouer en défensive, ce sera très difficile d’avoir du temps de jeu, a poursuivi Gasol. Ça donne beaucoup de crédit à nos entraîneurs. Ils ont des standards élevés en défensive et je crois que c’est ce qui sépare les bonnes des excellentes équipes.»

Engagement

L’instructeur-chef des Raptors, Nick Nurse, a également témoigné de l’engagement défensif hors pair de ses joueurs.

«Ce sont des gars de basketball et ils prêtent attention aux plans de match. Ils regardent les autres équipes, les étudient et aiment les contrer. C’est assez intéressant ce qu’ils font. Ils arrivent pour le match et commencent à voir comment ils pourront stopper l’adversaire. Ils font des ajustements et communiquent entre eux.»

Les Celtics de Boston constitueront le prochain test des Raptors, vendredi.