HKN,HKO,SPO-MONTREAL-CANADIENS-V-PITTSBURGH-PENGUINS

Crédit : AFP

Séries 2020 de la LNH

Price, le gardien le moins épaulé de la LNH

Price, le gardien le moins épaulé de la LNH

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 05 août
Mis à jour 05 août

Lorsque les Canadiens de Montréal se sont inclinés dans le match no 2 de la série contre les Penguins de Pittsburgh, il s’agissait de la 32e défaite de la carrière de Carey Price.

Certains vont dire que ce sont 32 revers en 62 matchs éliminatoires pour le gardien des Canadiens et qu’il s’agit d’une fiche négative puisqu’il a 26 victoires.  

Cependant, il est primordial de préciser que dans les 32 défaites de Price en séries (de 2008 à 2020), 15 sont survenues alors que l’attaque des Canadiens, peu importe l’année, a été soit blanchie ou limitée à un but.

Incroyable pareil, non?

Avec l’aide précieuse de notre statisticien Guillaume Villemaire, nous avons poussé la recherche encore plus loin.

Quand Price perd un match en séries, il présente une moyenne de buts accordés de 3,40 et un taux d’efficacité de ,887. Toutefois, dans les 32 défaites de Price, les Canadiens ont marqué en moyenne 1,69 but par rencontre.

Bref, l’attaque est anémique devant lui.

C’est encore plus vrai depuis 2014 et les statistiques le démontrent.

Lundi soir, Price a subi une cinquième défaite depuis 2014 alors qu’il a présenté un taux d’efficacité supérieur à ,940 durant la rencontre. C’est un sommet dans la LNH.

Et j’en ai une dernière pour vous. Voici les statistiques de Price lors de ses cinq dernières défaites en séries, soit les quatre dans la série contre les Rangers en 2017 et celle dans la série actuelle contre les Penguins. 

  • Moyenne de buts accordés : 1,95 
  • Taux d’efficacité : ,936 
  • Moyenne de buts marqués par les Canadiens : 1,00  

En résumé, les chiffres démontrent que Price n’a aucune marge de manœuvre depuis le début de sa carrière lorsque les Canadiens se retrouvent en séries.

Il doit donner un but, maximum deux s’il veut espérer que son équipe l’emporte.