LNH

Horrible coup vicieux de Matthew Tkachuk ou bête accident?

Publié | Mis à jour

Le match entre les Jets et les Flames, remporté 4-1 par Calgary, a été marqué par une séquence qui divise les opinions.

En début de première, l’attaquant des Jets Mark Scheifele est allé récupérer une rondelle libre le long de la rampe. Après avoir rejeté celle-ci en fond de territoire, il a été rejoint par l’ailier des Flames Matthew Tkachuk, qui a complété sa mise en échec.    

Le problème, c’est que le patin de ce dernier est venu heurter l’arrière de la jambe de Scheifele, qui était très vulnérable sur cette action (à voir dans la vidéo ci-dessus).

Et compte-tenu de la réputation de Tkachuk, ses (nombreux) détracteurs n’ont pas tardé à crier à l’injustice. 

La peste de Calgary n’a d’ailleurs pas eu le choix de répondre de ses actes en jetant les gants devant Blake Wheeler quelques instants après la collision. 

Visiblement en extrême douleur, Scheifele a quitté le match et son entraîneur, Paul Maurice, a indiqué qu’il allait passer des examens plus approfondis aujourd’hui. 

Alors, geste délibéré ou bête accident?  

Tkachuk s'explique  

En entrevue devant les journalistes, après le match, Tkachuk a juré que son geste n'était pas intentionnel. 

«J'ai revu la séquence et c’est vraiment un accident. Je me suis senti très mal de le voir dans cet état. Je me souviens qu'il se détournait. Je suis juste arrivé pour le frapper et mon patin gauche n'était pas stable. Je me déplaçais probablement trop vite pour moi-même. Son corps allait dans un sens, mais la façon dont je l'ai frappé a fait que sa jambe est allée dans une autre direction. Je me sens très mal.»

Maurice ne veux rien savoir  

L'entraîneur des Jets, Paul Maurice, ne voyait cependant pas du tout les choses comme l'attaquant des Flames. 

«C'était intentionnel. C'était un coup de patin salaud à l'arrière d'une jambe, de surcroît. Il a pris en chasse l'arrière de la jambe de Sheifele. Il aurait pu couper son tendon d'Achille. Il aurait pu mettre fin à la carrière de l'homme. c'est un coup absolument sale et dégoûtant.»