SPO,TEN-WORLD-TEAMTENNIS-2020---SEMIFINALS

Crédit : AFP

Tennis

Eugenie et le Smash ne peuvent compléter le travail

Publié | Mis à jour

L’équipe de la Québécoise Eugenie Bouchard au World TeamTennis, le Smash de Chicago, s’est avouée vaincue en finale contre l’Empire de New York, dimanche, en Virginie-Occidentale.

Les gagnants, qui misaient dans leurs rangs Jack Sock, sont revenus de l’arrière pour gagner 21 à 20 à la suite d’un super bris d’égalité et obtenir une bourse de 1 million $.  

En double féminin, Bouchard et l’Américaine Bethanie Mattek-Sands n’ont pu renverser CoCo Vandeweghe et Nicole Melichar. Celles-ci ont eu le dessus 5 à 4 dans un duel où Sloane Stephens a également eu droit à de l’action pour le Smash.

Dans les autres duels du jour, Sock et Neal Skupski ont vaincu Rajeev Ram et Brandon Nakashima 5 à 2 en double masculin. Le simple chez les hommes a été l’affaire de celui-ci, qui a martelé Sock 5 à 0 et placé momentanément le Smash en bonne position. 

Mais c’était sans compter sur Vandeweghe, qui a aussi savouré la victoire en double mixte aux côtés de Sock, en plus d’avoir le dernier mot au super bris d’égalité en compagnie de Melichar contre Mattek-Sands et Stephens.

Le tournoi s’est amorcé le 12 juillet et comprenait neuf équipes. Chicago a pris le troisième rang du tour préliminaire avec une fiche de 9-5 avant de disposer du Storm d’Orlando en demi-finale, samedi.