Crédit : Photo AFP

Canadiens de Montréal

Des jeunes qui montent en puissance

Publié | Mis à jour

Les jeunes Nick Suzuki et Jesperi Kotkaniemi ont connu un fort match pour les Canadiens, samedi soir, et au lendemain de la victoire de la formation montréalaise contre les Penguins lors du premier match de la ronde qualificative entre les deux clubs, les deux joueurs de centre ont eu droit à un concert d’éloges.

«Les jeunes méritent beaucoup de crédit, pas seulement parce qu'ils ont marqué, mais la façon qu'ils ont joué (...) on espère que l'expérience que ces gars-là vont vivre sera à notre avantage et au leur avantage aussi», a souligné l’entraîneur du CH, Claude Julien, au lendemain de la victoire de 3-2 du Tricolore. 

Suzuki, dont c’est la première saison dans la LNH, «a joué comme un vétéran», a indiqué l’attaquant Phillip Danault. Le gardien Carey Price, pour sa part, a été impressionné par la polyvalence du joueur de 20 ans, soulignant son «bon travail dans les deux sens de la patinoire».

En effet : Suzuki, en plus de marquer un très beau but, a été crucial à l’équipe dans les phases défensives, surtout que Danault, spécialiste en la matière, a été puni plus souvent qu’à son tour durant la rencontre. Le jeune homme a donc dû remplacer Danault, en quelque sorte, lors des infériorités numériques.

«Il ne joue pas en recrue, il joue en vétéran et hier, ça a été un bon test pour lui, ce qui s'est passé dans le match et il a répondu de façon brillante», a observé Danault, qui était bien heureux de constater qu’il a un peu plus de soutien dans ses responsabilités défensives.

Mais Kotkaniemi n’est pas en reste. Après une deuxième saison compliquée pour lui, il apparaît comme un joueur libéré depuis le retour à l’action.

Celui qui est surnommé «KK» a «compté un gros but, il va au but, il apprend encore beaucoup et il est plus rapide, ça va lui donner de la confiance», a affirmé Danault.