LNH

L’Avalanche l’emporte à la TOUTE DERNIÈRE seconde!

Publié | Mis à jour

C'est impossible de signer une victoire plus in extremis

L’Avalanche l’a emporté 2-1 contre les Blues grâce à un but décisif marqué alors qu’il restait seulement UN DIXIÈME de seconde à écouler au cadran en troisième période, dimanche soir, à Edmonton. Cet excitant affrontement était diffusé à TVA Sports 2.   

C'est Nazem Kadri qui a joué les héros alors que l'Avalanche était en supériorité numérique, conséquence d'une pénalité imposée à Alexander Steen, qui s'en voudra longtemps. À voir ici:

Jordan Binnington a cédé au moment même où la sirène se faisait entendre. S’en est suivi beaucoup de confusion alors que les joueurs de l’Avalanche célébraient et que ceux des Blues protestaient.

La longue reprise vidéo a finalement donné raison à l'Avalanche, qui a ainsi remporté son premier match de classement pour les têtes de série dans l’Association de l’Ouest. Le capitaine Gabriel Landeskog avait d’abord frappé le poteau à la gauche du gardien avant que Kadri ne saute juste à temps sur le retour de lancer.

La défense du titre de la coupe Stanley des Blues s’était pourtant bien amorcée grâce à un but de David Perron en fin de premier engagement. Bien positionné au cercle des mises en jeu en avantage numérique, le Québécois a laissé partir un boulet sur réception, dans la partie supérieure de surcroît, qui rendrait fier Alex Ovechkin.

La mince avance des Blues a tenu jusqu’en début de troisième période. Sur une montée à trois contre deux, le défenseur Ryan Graves a d’abord fendu l’air, avant de battre Binnington d’un bon tir.

Ce dernier n’a pas eu grand-chose à se reprocher lors de cette rencontre puisqu’il a bloqué 36 des 38 rondelles dirigées vers sa cage. Son vis-à-vis Philipp Grubauer a aussi bien fait avec 31 arrêts.

Après cette défaite crève-cœur, les Blues tenteront de retrouver le droit chemin jeudi, en affrontant les Golden Knights de Vegas. De son côté, l’Avalanche se mesurera aux Stars de Dallas mercredi.