Crédit : Photo AFP

F1

Lance Stroll partira sixième à Silverstone

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Malgré le bon rythme démontré par la monoplace de Racing Point jusqu’ici, Lance Stroll n’a réalisé que le sixième chrono le plus rapide des qualifications, samedi à Silverstone, en vue du Grand Prix de Formule 1 de Grande-Bretagne.

Le Québécois a réalisé une boucle de 1 min 25,839 lors du troisième segment des qualifications. Il a été devancé, dans l’ordre, par Lewis Hamilton (1:24,303) et Valtteri Bottas (1:24,616), tous deux chez Mercedes, Max Verstappen (1:25;325), Charles Leclerc (1:25,427) et Lando Norris (1:25,782).

• À lire aussi: Un nouveau coéquipier pour Lance Stroll

• À lire aussi: Pas de clause échappatoire pour Perez

Stroll sera en quête d’un premier podium depuis le Grand Prix d’Azerbaïdjan en 2017, lorsqu’il avait terminé troisième. Il compte deux quatrièmes places à son palmarès, notamment au Grand Prix de Hongrie, il y a deux semaines.

«Je suis heureux avec notre position et demain est un nouveau jour, a affirmé Stroll au site internet de son écurie. Je suis sûr que nous allons pouvoir faire quelques petits ajustements cette nuit et que nous serons en grande forme pour la course.»

Petite frayeur

La journée de Stroll a pourtant bien failli prendre fin dès le deuxième segment de qualification. Le Montréalais a tenté d’atteindre le segment final en chaussant des gommes médiums, puisque les pneus utilisés pour réaliser le meilleur chrono lors du deuxième segment doivent être ceux utilisés au départ.

Or, la majorité de ses adversaires ont opté pour les pneus tendres pour s’assurer d’une place en Q3. Résultat : Stroll a été le 10e pilote le plus rapide de Q2 sur 10. Pierre Gasly (Alpha Tauri) a d’ailleurs signé le même chrono que Stroll, en 1:26,501. Toutefois, comme le stipule le règlement, Stroll a eu l’avantage puisqu’il a été le premier à enregistrer son temps.

«Le positif est que nous partirons sixièmes demain [dimanche] et que notre stratégie a fonctionné, a dit le représentant de la Belle Province. Cela signifie que nous avons l’avantage de commencer la course avec des pneus médiums et cela devrait nous aider à devancer certaines voitures».

«Nous sommes définitivement en position de marquer d’autres points et c’est toujours notre objectif», a-t-il ajouté.

Le nouveau coéquipier de Stroll Nico Hulkenberg, qui prend la relève de Sergio Perez, atteint de la COVID-19, a dû se contenter de la 13e place sur la grille de départ, en vertu d’un tour rapide en 1:26,566.

«Nous étions si près d’atteindre la Q3 et j’en suis fier étant donné que je suis arrivé ici à froid», a indiqué l’Allemand de 32 ans.

De son côté, le Canadien Nicholas Latifi (Williams) a terminé bon dernier et devrait prendre le départ de la dernière position, dimanche.