Crédit : Photo AFP

LNH

«Nous devons être meilleurs par un kilomètre»

Publié | Mis à jour

Les Panthers de la Floride n’ont disputé qu’un match hors-concours dans le cadre de la reprise des activités de la Ligue nationale de hockey (LNH), mais déjà, le sentiment d’urgence s’est installé.

Sèchement vaincus au compte de 5 à 0 par le Lightning de Tampa Bay mercredi, les Panthers ont rapidement compris qu’ils devaient apporter des corrections et qu’ils n’avaient que quelques séances d’entraînement pour y arriver avant d’affronter les Islanders de New York lors de la ronde qualificative des séries éliminatoires. 

«Nous devons être meilleurs que l’autre soir par un kilomètre, et nous devons être meilleurs que nous ne l’avons été pendant la grande majorité de la saison», a statué l’entraîneur-chef Joel Quenneville en vidéoconférence après l’entraînement de son équipe, vendredi à Toronto.

L’attaquant Brett Connolly a d’ailleurs été très clair: ses coéquipiers et lui n’auront droit à aucune marge de manœuvre, puisqu’il s’agira d’une série au meilleur de cinq matchs. Une défaite lors du premier duel représenterait ainsi un retard difficile à surmonter.

«Il doit y avoir urgence tout de suite, a-t-il fait valoir. Les gars le savent. Espérons que nous pourrons bien jouer tout de suite. Le match de demain est énorme, puisque c’est un 3 de 5.»

Mais pas question, toutefois, de se laisser envahir par le stress ou de perdre confiance en ses moyens.

«Dès la première présence, c’est parti. Ça va être très amusant. Je pense que les gars sont excités. Tout peut arriver. Je pense que les joueurs croient pouvoir y arriver. Ça va commencer tout de suite, dès la première présence», a ajouté Connoly.

Les défenseurs Aaron Ekblad et MacKenzie Weegar, qui étaient absents lors de la rencontre préparatoire, devraient être en poste samedi contre les Islanders. Ils devraient d’ailleurs former la première paire défensive de l’équipe.

Ces retours ne manqueront pas de donner confiance aux troupes, puisque le duo a neutralisé les canons des Islanders, ne leur concédant aucun but et 13 tirs au but en 38 min 52 s de temps de jeu à 5 contre 5 cette saison, malgré trois victoires de l’équipe new-yorkaise.

«Leur absence s’est fait sentir l’autre jour, a concédé Quenneville. Les avoir de retour sera important.»