Crédit : Photo d'archives, Martin Chevalier

LNH

Pas de Ligue américaine avant décembre

Agence QMI

Publié | Mis à jour

La Ligue américaine de hockey a annoncé qu’elle amorcera sa campagne 2020-2021 au mois de décembre seulement.

Jeudi, les gouverneurs du circuit formé des clubs-écoles de la Ligue nationale de hockey (LNH), dont le Rocket de Laval, se sont rencontrés et ont pris cette décision.  

Celle-ci a été prise en raison de la pandémie de coronavirus.

Le fait de repousser le début de la saison au 4 décembre précisément devrait par ailleurs permettre d’assurer une certaine logique avec un calendrier simultané entre la Ligue américaine de hockey (LAH) et la LNH, la saison prochaine. 

Quoi qu’il en soit, la nouvelle a un impact important pour tous ces joueurs qui sont en pause depuis déjà plusieurs mois et qui n’ont pas été appelés par le grand club en vue de la reprise des activités. 

Cela pourrait par ailleurs freiner le développement de certains espoirs.

Une pensée pour le Rocket 

La Ligue américaine, comme la LNH, a été contrainte de mettre fin à sa saison en mars. Avec une fiche de 30-24-8, le Rocket se battait alors pour une participation aux éliminatoires. 

L’attaquant Jake Evans aura été le meilleur pointeur du club-école du Canadien, avec 38 points en 51 matchs. 

Le gardien Cayden Primeau a pour sa part présenté d’intéressantes statistiques. Ayant participé à 33 rencontres, il a maintenu une fiche de 17-11-3 et une moyenne de buts alloués de 2,45. 

Son taux d’efficacité a par ailleurs été de ,908.

La LAH avait toutefois choisi en mars de mettre la hache dans cette campagne, contrairement au circuit Bettman qui amorcera ses séries éliminatoires samedi.