Crédit : AFP

LNH

Les joueurs de la LNH unis contre le racisme

Roby St-Gelais

Publié | Mis à jour

Une image forte s’est dégagée du match préparatoire entre le Wild du Minnesota et l’Avalanche du Colorado, mercredi soir, et c’était avant la mise au jeu initiale.

Les joueurs de la Ligue nationale de hockey ont exprimé leur solidarité face aux injustices sociales et au mouvement Black Lives Matter depuis le retour des activités à Toronto et à Edmonton, se tenant parfois côte à côte sur les deux lignes bleues, même s’ils ne provenaient pas de la même équipe ou en se regroupant tous au centre de la glace pendant les hymnes nationaux.

• À lire aussi: Arvidsson et Forsberg s’amusent

• À lire aussi: Pas de Ligue américaine avant décembre

Plutôt que de rester debout immobile, Jordan Greenway, du Wild, a mis sa main sur l’épaule de Nazem Kadri, de l’Avalanche, qui a de son côté mis la sienne sur l’épaule de Matt Dumba. Ce dernier a fait de même avec celle de Pierre-Édouard Bellemare, le coéquipier de Kadri.

Invité à réagir après le match, Kadri s’est dit heureux que ses collègues de travail se joignent à la cause qui a embrasé les États-Unis dans les dernières semaines après la mort de Georges Floyd, un homme noir tué par asphyxie au Minnesota lors d’une arrestation par un policier blanc.

L’attaquant ontarien a toutefois envoyé une flèche aux dirigeants de la LNH qui, selon lui, n’en font pas assez dans ce dossier.

«Je crois que c’était un bon moment de solidarité avec tout ce qui se passe présentement, dans le monde, avec les injustices et la question du racisme. C’est important d’être tous unis chez les joueurs et qu’on prenne position.»

«Le hockey est un sport formidable et on essaie tous de faire mieux. On cherche à rendre ce sport un peu plus diversifié, mais ça ne se produira pas si le racisme continue. C’est donc une chose importante, pour nous, à aborder [...] Pour ce qui est de la Ligue, je crois que j’aimerais voir une plus grande prise de conscience et voir qu’on regarde cet enjeu, et les voir [les dirigeants] se tenir debout avec leurs joueurs», a-t-il observé en visioconférence.

Racisme à éliminer

Membre du Wild pour une septième saison, Dumba croit que ce geste, aussi petit soit-il, pourra apporter un peu de réconfort à ceux et celles qui doivent se battre quotidiennement pour leurs droits en raison de la couleur de leur peau.

«Je pense que de nous voir nous tenir ensemble, c'était démontrer que nous sommes unis dans cette bataille contre le racisme et que nous nous tenons debout pour ceux, en particulier dans notre communauté au Minnesota, qui ont fait face et vécu la tragédie des derniers mois, et ceux qui continuent de vivre cette tragédie à travers les États.»

«[...] Savoir que nous avons des alliés comme nos coéquipiers et que nos organisations sont derrière nous, c'est très puissant. De nous voir, les quatre, debout à titre de joueurs de couleur dans ce sport, j'espère que ça envoie un message fort», a témoigné l’arrière de 26 ans.

En compagnie d’autres porte-couleurs de la LNH, Dumba a d’ailleurs créé, en juin dernier, l’Alliance pour la diversité au hockey, à la suite des tragiques événements de Minneapolis, dans le but d’éradiquer le racisme et l’intolérance dans le monde du hockey.