Crédit : AFP

LNH

John Chayka avait un plan bien précis

Publié | Mis à jour

Ce serait un flirt avec l’organisation des Devils du New Jersey qui aurait fait dérailler la relation entre l’ancien directeur général John Chayka et les Coyotes de l’Arizona.

C’est ce qu’a rapporté mercredi le réseau ESPN. 

Les Devils auraient approché Chayka pour discuter d’une opportunité d’emploi pendant la pause des activités dans la Ligue nationale de hockey (LNH) en raison de la pandémie de COVID-19.

Le propriétaire des Coyotes Alex Meruelo aurait d’abord refusé d’accorder la permission aux Devils de s’entretenir avec leur directeur général avant finalement de se raviser.

Chayka aurait toutefois été rencontré pour un autre poste que celui de directeur général. Les propriétaires des Devils Josh Harris et David Blitzer possèdent également les 76ers de Philadelphie, le Crystal Palace FC et plusieurs équipes de ligues mineures.

Les Coyotes de l’Arizona ont rappelé que la rupture de contrat entre leur organisation et Chayka, qui a été confirmé dimanche, ne lui permet pas d’occuper un poste de directeur général ou de président des opérations hockey pour une autre équipe de la LNH. Chayka ne pourra remplir à nouveau ce type de fonctions qu’au terme du contrat qu’il avait signé avec les Coyotes, soit dans trois ans.