SPO-Grand Prix cycliste de Montréal

Crédit : MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Cyclisme

Cyclisme: cinq Québécois dans l’équipe olympique

Publié | Mis à jour

Les Québécois Hugo Barrette, Karol-Ann Canuel, Hugo Houle, Ariane Bonhomme et Lauriane Genest figurent au sein de l’équipe nationale qui participera aux épreuves de cyclistes sur route et sur piste lors des Jeux olympiques de Tokyo en 2021, a annoncé Cyclisme Canada, mercredi.

Ces athlètes feront partie d’un groupe de 17 représentants, dont neuf femmes, qui se dirigeront vers l’Asie l’an prochain. 

Le contingent du pays comprendra également le Franco-Ontarien Vincent De Haître, qui poursuit également une carrière de patineur de vitesse longue piste. Celui-ci a d’ailleurs pris part aux Jeux d’hiver de 2014 et de 2018, tout en espérant être du rendez-vous de 2022 à Pékin; à Tokyo, il sera l’un des membres de l’équipe de poursuite sur piste.

«Après avoir participé aux Jeux olympiques d’hiver de 2018, j’ai exprimé mon intention de m’engager à temps complet au cyclisme avec l’objectif de me qualifier pour les Jeux de 2020, a affirmé De Haître dans un communiqué de la fédération nationale. Deux ans plus tard, j’ai participé à mes premiers Championnats du monde de cyclisme sur piste comme membre de l’équipe d’endurance sur piste et je détiens le record canadien au kilo et à la poursuite par équipes.

«Les dernières années ont certainement mis mes aptitudes à l’épreuve comme athlète, mais je suis plus concentré que jamais et j’ai hâte de participer aux Jeux olympiques d’été et d’hiver à seulement six mois d’écart.»

En poursuite féminine, l’équipe canadienne sera menée par la double médaillée olympique Jasmin Duehring, qui tentera de conduire son pays vers un troisième podium olympique consécutif. 

Elle sera accompagnée de ses coéquipières de Rio 2016 Allison Beveridge et Georgia Simmerling, une autre athlète des Jeux d’été et d’hiver. Pour leur part, Annie Foreman-Mackey et Bonhomme participeront à leurs premiers Jeux olympiques.