Crédit : AFP

Baseball - MLB

COVID-19: la saison de baseball en danger?

Publié | Mis à jour

Nouveaux cas de COVID-19 dans le baseball majeur: les Marlins de Miami, principalement affectés, viennent chambouler le déroulement de la saison, bien malgré eux. Plusieurs équipes, dont les Yankees de New York et les Nationals de Washington, doivent maintenant jongler avec leur calendrier et leurs déplacements. Un vrai casse-tête!

L’embêtante situation, causée par une éclosion au sein de la formation floridienne, a de quoi inquiéter l’ensemble des organisations.

«Il y a des préoccupations pour tout le monde et partout, a ainsi résumé le gérant des Blue Jays de Toronto, Charlie Montoyo, cité mardi par le réseau Sportsnet. Tout le monde s’inquiète. Tout le monde doit être en sécurité et suivre les directives. C’est la seule chose que nous pouvons faire, c’est la seule chose que nous pouvons contrôler. Mais bien sûr, il y a des préoccupations.»

Au moins une douzaine de joueurs des Marlins auraient reçu un test positif à la COVID-19, de même que quelques membres du personnel. Quatre nouveaux cas ont d’ailleurs été rapportés, mardi matin, selon le site sportif The Athletic.

Évidemment, les Marlins sont au cœur du problème et ne peuvent pas affronter les Orioles de Baltimore ces jours-ci. En fait, tous leurs matchs prévus d'ici dimanche sont maintenant reportés, a annoncé la MLB mardi après-midi.

Les Nationals, qui affrontent les Blue Jays de Toronto quotidiennement jusqu’à jeudi, avaient précédemment pris la décision de ne pas voyager jusqu’à Miami en vue d’une série devant les opposer aux Marlins à compter de vendredi.

Inquiétude à Philadelphie

Les Phillies de Philadelphie, qui avaient reçu les Marlins de vendredi à dimanche, espèrent eux-mêmes éviter une éclosion. Selon la chaîne ESPN, aucun joueur ou instructeur de cette équipe n’a toutefois été déclaré positif au coronavirus à la suite des plus récents tests.

Concrètement, pour un deuxième jour consécutif, les Yankees et les Phillies n’ont pu s’affronter, mardi soir, à Philadelphie. Il a ensuite été décidé que la formation new-yorkaise allait se rendre à Baltimore, pour y affronter les Orioles mercredi et jeudi. À l’origine, les Yankees devaient normalement procéder mercredi à l’ouverture locale de leur saison, à New York, face aux Phillies. Or, Baltimore a déjà des matchs à reprendre sur les autres équipes et les modifications pourraient, dit-on, permettre une plus grande marge de manœuvre d’ici la fin du calendrier.

Un commissaire sous pression

Le commissaire Rob Manfred a déjà bien des décisions à prendre, au gré des tests de COVID-19 et des résultats.

«Évidemment, nous n’avons pas envie que des joueurs soient exposés, mais en même temps, je ne dirais pas que c’est un cauchemar, avait simplement commenté Manfred, lundi soir. Nous avons bâti des protocoles qui nous permettront de continuer à jouer.»

À travers tout ça, les amateurs de baseball, à Miami comme aux quatre coins des États-Unis, sont nombreux à se questionner. Ce n’est toutefois rien en comparaison avec les joueurs et les dirigeants des différentes équipes...