Crédit : Maple Leafs - Twitter

LNH

À VOIR: un accès sans précédent aux villes-bulles de la LNH

Publié | Mis à jour

Puisque la majorité des médias ne sont pas autorisés à entrer dans les «bulles» de Toronto et d’Edmonton, il faut s’en tenir aux réseaux sociaux des joueurs et des équipes pour avoir une idée de ce qui se déroule dans les coulisses.

Voici comment certaines équipes s’occupent en attendant la reprise de l’action. 

Des boîtes à surprises pour le Tricolore 

Les joueurs et les membres du personnel du Canadien de Montréal ont eu la chance de constater qu’une boîte-surprise leur avait été livrée dans leur chambre, tout comme une douzaine de chandails avec leur nom.

Dans ces coffrets personnalisés, on retrouve notamment des jeux de société, des livres, un mini-bâton de hockey ainsi que des photos de famille. Bref, de quoi se sentir à la maison, même à distance.

Étages personnalisés 

Les Maple Leafs, qui sont logés dans leur ville de Toronto, ont montré sur Twitter à quoi ressemblait leur espace personnel de l’hôtel Royal York. Leur étage a en effet été transformé pour rendre hommage à la riche histoire de l’équipe.

La décoration habituelle a laissé place à des tapis bleu et blanc, à des ascenseurs et des portes décorés aux couleurs des Leafs et à une panoplie de logos à la feuille d’érable. Pas de traitement préférentiel cependant, puisque même dans la Ville-Reine, l’étage du Canadien a été transformé de la sorte.

Du choix au menu 

Chez les Hurricanes de la Caroline, Nino Niederreiter a pris en vidéo l’appétissant buffet auquel ont droit les joueurs de l’équipe au déjeuner. Derrière les plexiglas de protection, ce sont des employés de l’hôtel munis de masques et de pinces qui servent les athlètes.

Un chef est également sur place pour préparer les œufs au goût de chacun.

Voir cette publication sur Instagram

Bubble breakfast! @ thelnino22

Une publication partagée par NHL Bubble Life (@nhlbubblelife_) le

Une sortie au BMO Field pour les Canes 

Les Hurricanes ont également effectué une sortie spéciale, après l’entraînement matinal, en visitant le BMO Field. Le terrain de soccer qu’utilise généralement le Toronto FC a permis aux hockeyeurs d’avoir l’espace pour se lancer un ballon de football, mais aussi d’avoir une superbe surface pour jouer au «spikeball».

Le café coule à flots 

Quoi de plus canadien qu’un camion de Tim Hortons servant du café aux personnes vivant dans la «bulle» d’Edmonton? C’est là ou se sont précipités le Français Antoine Roussel et son coéquipier des Canucks de Vancouver Troy Stecher.

Il semblerait que ce soit un privilège auquel ont aussi droit les joueurs de l’Association de l’Est puisque Andrew Ladd, des Islanders de New York, a lui aussi partagé des images du fameux camion sur ses réseaux sociaux.

Un aréna neutre 

À Edmonton, l’attaquant des Stars de Dallas Tyler Seguin a donné une vue d’ensemble du Rogers Place à ses abonnés d’Instagram.

On constate rapidement que le logo des Oilers a laissé place à une image de la coupe Stanley et que les gradins des 10 premières rangées ont été recouverts d’une immense toile de la LNH. Il n’y a que les nombreuses banderoles de champion au plafond de l’amphithéâtre qui peuvent maintenant rattacher l’aréna aux Oilers.