Crédit : AFP

Golf

Une première victoire en sept ans pour Thompson

Publié | Mis à jour

L’Américain Mike Thompson a signé un premier gain en 167 tournois, dimanche, lors de la dernière ronde de l’Omnium 3M, à Blaine au Minnesota.

La dernière victoire du golfeur de 35 ans remontait au 3 mars 2013 à la Classique Honda.

Pour l’emporter sur les allées du TPC Twin Cities, le vainqueur a remis une dernière carte de 67 (-4), ce qui lui a conféré un cumulatif de 265 (-19).

«Ça faisait longtemps, a dit Thompson avec émotion au micro du réseau CBS. Je suis triste que ma femme et mes enfants ne soient pas là pour célébrer ça avec moi.»

«J’ai juste joué du bon golf aujourd’hui [dimanche]. Je suis resté moi-même et j’ai cru en moi. Je ne pouvais pas demander davantage», a-t-il ajouté en retenant ses larmes.

Pour son dernier tour de piste, Thompson a réussi cinq oiselets et commis un seul boguey.

C’est Adam Long qui a pris le deuxième échelon, avec deux coups de retard sur Thompson. Le natif de La Nouvelle-Orléans a joué 64 (-7), amassant notamment huit oiselets, dont trois consécutifs sur le premier neuf.

Sécurité d’emploi

En vertu de ce gain, Thompson a obtenu sa qualification pour les éliminatoires de la Coupe FedEx, qui s’amorceront la semaine prochaine à Memphis. Il est aussi assuré d’être du Championnat de la PGA, de l’Omnium des États-Unis et du tournoi des Maîtres en 2021.

«C’est énorme, a exprimé Thompson. C’est ce qui est fantastique de notre sport, nous devons jouer pour notre boulot tous les ans. De savoir que j’ai une sécurité pour deux années supplémentaires et de prendre part à tous ces tournois [...] c’est un énorme bonus.»

De son côté, Richy Werenski a dû se contenter du troisième rang, lui qui était à égalité avec Thompson après 54 trous. Il a connu sa pire performance du tournoi avec un 70 (-1).

Son cumulatif de 268 (-16) le place au même échelon que huit autres golfeurs.

L’unique Canadien à s’être qualifié pour les rondes du week-end, Michael Gligic, a connu d’excellents moments et a remis une carte de 65 (-6).

Il a particulièrement été bon sur le neuf de retour, y obtenant six oiselets.

Le natif de Burlington, en Ontario, a frappé un total de 273 (-11) coups et partage le 26e rang avec cinq adversaires.