Crédit : Photo AFP

Baseball - MLB

Les joueurs des Indians protestent contre leur nom

Publié | Mis à jour

Les joueurs des Indians de Cleveland ont amorcé un mouvement de protestation pour changer le nom de l’équipe en portant leur uniforme de l’étranger lors de leur ouverture locale face aux Royals de Kansas City, vendredi, au Progressive Field.

Selon le journaliste de Cleveland.com Paul Hoynes, les joueurs ont choisi de porter le bleu plutôt que le blanc pour cette raison, alors que les discussions se poursuivent quant au maintien de l’appellation «Indians».

Les ligues majeures sont cependant celles qui choisissent quel uniforme les équipes doivent porter à domicile et à l’étranger. Il se pourrait donc que ces protestations soient de courte durée.

«Aujourd’hui [vendredi], lors de notre réunion, nous avons décidé de porter ce maillot pour la sensibilisation – c’est un début, a indiqué l’arrêt-court Francisco Lindor. Nous espérons que ça peut être le début d’un changement. Nous savons qu’un changement est nécessaire.»

C’est un mouvement qui a également été approuvé par le gérant Terry Francona, qui a d’ailleurs discuté cette semaine de la possibilité d’un changement avec le propriétaire Paul Dolan.

«L’idée n’est pas d’être irrespectueux. L’idée est de donner un argument. Je crois que c’est une bonne façon de le faire», a déclaré Francona.

Il semble que la discussion entre les deux hommes de baseball ait fait du chemin, puisque Dolan a annoncé jeudi qu’il rencontrerait des chefs amérindiens dans les prochaines semaines.

Cleveland a déjà fait un pas en avant en 2019 en laissant de côté leur logo principal, personnifié par le Chef Wahoo, qui était jugé comme une caricature raciste.

Dans la NFL, les Redskins de Washington ont abandonné leur nom récemment par respect pour les communautés autochtones. C’est également le cas pour les Eskimos d’Edmonton, une équipe de la Ligue canadienne de football.