Impact de Montréal

L’Impact en mode attente

Publié | Mis à jour

Alors qu’une participation à la ronde éliminatoire du tournoi «MLS is Back» est toujours une possibilité pour l’Impact, les joueurs du club montréalais étaient en mode attente, mercredi, à Orlando.

L’Impact, après sa victoire de mardi soir contre D.C. United, a joué tous ses matchs de groupe et, avec trois points accumulés, conserve une chance de passer au tour suivant à titre de meilleur troisième. Mais maintenant, son sort dépend des résultats des derniers matchs de la phase de groupe qui doivent encore être disputés.   

Le gardien de l’Impact, Clément Diop, a indiqué à LCN que le groupe de joueurs garde le cap malgré l’incertitude.

«On se concentre comme si on allait jouer le prochain match très bientôt, on est très concentrés sur ça et on attend le résultat du match de ce soir avec impatience», a indiqué le Franco-sénégalais, auteur d’un jeu blanc, mardi soir.

Les Red Bulls et Cincinnati devaient s’affronter en soirée, mercredi. Si le match ne se termine pas sur un verdict nul, l’Impact est sûr de se qualifier.

Un arrêt crucial 

Diop a su se reprendre, contre D.C. United, après avoir donné quatre buts au Toronto FC quelques jours plus tôt.

Il s’est particulièrement distingué à la 58e minute, lorsqu’il a frustré Kevin Paredes sur ce qui était peut-être la meilleure chance du match pour United.

«C'est un arrêt-réflexe, une action qui allait assez vite avec un centre en retrait et tir, j'ai la chance d'être sur la trajectoire du ballon, a expliqué Diop. On s'attendait à ce type de ballon, avec Rémy (Vercoutre, entraîneur des gardiens), et les autres gardiens de but, on avait travaillé sur ce type d'action. Donc je savais un peu à quoi m'attendre et ça a fonctionné. Le travail qu'on a mis en place cette semaine a payé.»

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.