BKN-BKO-SPO-TORONTO-RAPTORS-V-DENVER-NUGGETS

Crédit : AFP

NBA

Nick Nurse compte sur tout le monde

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef des Raptors, Nick Nurse, savait fort bien qu’un joueur comme Kawhi Leonard serait difficile à remplacer, mais la production collective de ses joueurs laisse croire que la formation torontoise pourrait très bien défendre son titre de la NBA.

Ce constat a refait surface lundi au moment où les Raptors sont maintenant à Orlando en vue de la reprise des activités.

«Il y avait une opportunité à saisir au niveau offensif, a déclaré Nurse, dont les propos tenus lundi lors d’une conférence téléphonique ont été rapportés par le réseau Sportsnet. De nombreux points sont allés à Pascal [Siakam], mais c’est une occasion qui a bénéficié à beaucoup de gars.»

En plus de Leonard, qui porte maintenant les couleurs des Clippers de Los Angeles, Danny Green en est un autre ayant quitté l’équipe au terme de la saison 2019. Celui-ci se retouve aussi à Los Angeles, mais avec les Lakers.

Avec une moyenne de 23,6 points par match, Siakam a pris le relais. Or, Kyle Lowry (19,7), Fred VanVleet (17,6), Norman Powell (16,4) et Serge Ibaka (16) ont tous grandement contribué à la fiche de 46-18 des Raptors au cours de la présente saison.

Une intéressante rotation

L’éclosion de VanVleet est digne de mention, tout comme celle de Powell lors d’une campagne où les blessures ont affecté plusieurs joueurs des Raptors.

«Avec les blessés, ça faisait encore plus d’occasions pour les autres gars, a simplement conclu VanVleet, également cité par Sportsnet. Norman et moi avons plaisanté à ce sujet, nous n’avons jamais vraiment eu une équipe complète durant la saison. Quand j’étais à l’écart, on le remarquait davantage. Puis, quand il est sorti, j’étais plus en évidence. Ç’a permis de faire une rotation.»

«Je pense que c’était un bon équilibre avec tous ces gars qui travaillaient fort et qui s’amélioraient, a ajouté VanVleet, sur un ton plus sérieux, lui qui a pris part à 48 matchs. Nous nous présentions l’un pour l’autre en raison des blessures.»

Après une longue pause forcée par la pandémie de COVID-19, les Raptors devraient présenter une formation complète et aguerrie à Orlando afin disputer huit matchs de saison régulière au mois d’août, puis ensuite les séries éliminatoires à compter du 1er septembre.