BBA-BBN-BBO-SPO-TAMPA-BAY-RAYS-V-HOUSTON-ASTROS

Crédit : AFP

Baseball - MLB

Deux coups sûrs pour Abraham Toro

Publié | Mis à jour

Le Québécois Abraham Toro a bien conclu le calendrier préparatoire de son équipe, frappant deux coups sûrs en autant de présences au bâton dans une victoire de 15 à 6 des Astros de Houston face aux Royals, mardi après-midi, à Kansas City.

Envoyé dans la mêlée en fin de sixième manche pour remplacer Yuli Gurriel au premier coussin en défensive, Toro s’est présenté comme frappeur pour entamer la huitième.  

L’athlète originaire de Greenfield Park a alors accueilli le releveur Braden Shipley en frappant un simple à ses dépens. Il a ainsi amorcé une poussée de deux points pour Houston, Toro croisant lui-même le marbre à la suite d’un coup sûr de son coéquipier Aledmys Diaz.

En neuvième manche, le Québécois a eu droit à une autre présence au bâton, y allant alors d’un double pour pousser Kyle Tucker à la plaque et produire le 13e point de son club. Toro a une fois de plus marqué avant la fin de la manche.

Lundi, dans un autre match face aux Royals, Toro avait été blanchi en deux présences au bâton. Le releveur des Royals Greg Holland l’avait ainsi retiré sur des prises en septième manche, puis le Québécois avait frappé un roulant en neuvième. En considérant les matchs disputés avant la pause provoquée par la pandémie de COVID-19, Toro a conclu le camp d’entraînement avec une moyenne au bâton de ,179 (5 en 28). Il a toutefois terminé en force.

Les Astros profiteront de deux journées de congé avant d’entamer la saison régulière, vendredi à Houston, contre les Mariners de Seattle.

Derek Fisher transporte les Jays

À Boston, Derek Fisher est sorti de nulle part et a dompté le monstre vert du Fenway Park avec deux coups de circuit qui ont fait la différence dans une victoire de 8 à 6 des Blue Jays de Toronto sur les Red Sox.

La balle a très bien voyagé dans ce match, si bien que les deux équipes ont étiré les bras à cinq reprises en tout. Fisher, lui, a frappé ses deux longues balles en septième et en neuvième manche. Rowdy Tellez l’avait précédé avec son deuxième circuit du calendrier préparatoire.

Du côté des Sox, J.D. Martinez et Mitch Moreland ont produit respectivement deux et trois points en sortant la balle du terrain.

Vladimir Guerrero fils a aussi participé à l’effort victorieux des Jays en en produisant un point et en croisant le marbre à une reprise.

Avalanche de circuits à Cincinnati

Les Reds et les Tigers de Detroit se sont échangé neuf circuits dans une rencontre qui s’est finalement terminée 9 à 7 en faveur de l’équipe de l’Ohio, à Cincinnati.

Freddy Galvis, Tucker Barnhart, Shogo Akiyama, Eugenio Suarez et Jesse Winker ont tous étiré les bras dans la victoire, tout comme JaCoby Jones, Niko Goodrum, Jonathan Schoop et Brandon Dixon dans une cause perdante.

Le partant des Reds Nick Lodolo a bien mal paru, concédant cinq points et huit frappes en lieu sûr en seulement une manche et un tiers de travail.

Le Canadien Joey Votto, tout comme ses coéquipiers Amir Garrett, Phillip Ervin et Alex Blandino, s’est agenouillé pendant l’interprétation de l’hymne national américain pour appuyer la lutte contre le racisme.

Les Nationals s’en sortent bien

À Washington, les Nationals ont pu compter sur Howie Kendrick et Starlin Castro pour l’offensive alors que les champions en titre de la Série mondiale l’ont emporté 6 à 4 face aux Orioles de Baltimore.

Les deux athlètes ont produit deux points, Kendrick d’abord grâce à un double en première manche, puis un optionnel en troisième. Castro y a été d’un simple productif qui a fait la différence dans ce match, en sixième.

Le lanceur partant des «Nats» Patrick Corbin a été utilisé pendant cinq manches. Il a donné six coups sûrs aux Orioles, dont deux pour des points. L’artilleur gaucher a en outre commis deux erreurs, mais s’est rattrapé en retirant quatre hommes au bâton.