Crédit : AFP

Baseball - MLB

Abraham Toro: seul Québécois dans le baseball majeur?

Publié | Mis à jour

Le Québécois Abraham Toro pourrait bien être l’unique représentant de la Belle Province à voir de l’action en cette nouvelle saison du baseball majeur. Encore là, il doit réussir à percer la puissante formation des Astros de Houston.

Après 14 campagnes consécutives, la carrière du receveur Russell Martin, présentement sans contrat, semble en suspens. Avant lui, le lanceur Éric Gagné avait assuré, pendant des années [de 1999 à 2008], la présence d’au moins un Québécois dans les ligues majeures. 

Il faut donc remonter à 1998, soit il y a 22 ans, pour répertorier une saison où aucun Québécois n’avait évolué dans le baseball majeur. La disette avait duré deux saisons complètes à la suite du séjour de Derek Aucoin dans l’uniforme des Expos de Montréal, en 1996.

Dans le cas de Toro, tous les espoirs sont permis, même s’il n’a pas connu beaucoup de succès au camp d’entraînement des Astros. Encore lundi soir, lors d’un match préparatoire face aux Royals de Kansas City, le jeune homme originaire de Greenfield Park a été blanchi en deux présences au bâton. Le releveur des Royals Greg Holland l’a retiré sur des prises en septième manche, puis Toro a frappé un roulant en neuvième. Les Astros décideront bientôt du sort du Québécois, qui fait présentement partie de la formation des 40 joueurs à Houston.

Il y a Vladimir Guerrero fils... 

En plus de Toro, certains amateurs de baseball souligneront, avec raison, que le joueur des Blue Jays de Toronto Vladimir Guerrero fils est natif de Montréal. Celui-ci a toutefois grandi en République dominicaine, ce qui n’empêchera toutefois pas les Québécois de l’encourager.

Concernant les athlètes du Québec ayant joué dans le baseball majeur depuis le début du siècle, il faut ajouter les noms de Jesen Therrien, Phillippe Aumont, Maxim St-Pierre, Pierre-Luc Laforest, Steve Green et Éric Cyr. Le lanceur Christopher Leroux est pour sa part né à Montréal, mais il est déménagé très jeune en Ontario.

Nombre de Québécois dans le baseball majeur au fil des dernières saisons:  

  • 2019: 2 (Russell Martin et Abraham Toro)*
  • 2018: 1 (Martin)
  • 2017: 2 (Martin et Jesen Therrien)
  • 2016: 1 (Martin)
  • 2015: 2 (Phillippe Aumont et Martin)

* Ceci exclut Vladimir Guerrero fils, natif de Montréal