Crédit : AFP

MLS

Orlando et Philadelphie restent invaincus

Publié | Mis à jour

En lutte pour la première place du groupe A, l’Orlando City SC et l’Union de Philadelphie se sont livré un match très serré lundi soir qui s’est soldé par un verdict nul de 1 à 1.

Les deux équipes avaient remporté leurs deux premières rencontres du tournoi et terminent avec sept points chacune. C’est toutefois Orlando qui termine au premier rang en raison d’un meilleur différentiel de buts.

Après une première demie sans but, il aura fallu attendre au-delà de l’heure de jeu avant que le jeu s’ouvre.

À la 68e minute, Ilsinho, de l’Union, a décoché un excellent tir croisé qui n’a laissé aucune chance à Pedro Gallese malgré un bon plongeon.

Mais Orlando n’allait pas se laisser faire si facilement. Le club floridien a répliqué seulement deux minutes plus tard quand Mauricio Pereyra a habilement dévié de la tête un centre de Nani.

Mince espoir pour le NYCFC

Dans l’autre match du groupe A, le New York City FC a un peu peiné, mais a tout de même eu raison de l’Inter Miami par la marque de 1 à 0.

C’est un but d’Ismael Tajouri-Shrady, à la 64e minute, qui a fait la différence pour les New-Yorkais, qui peuvent encore espérer se qualifier pour le prochain tour comme « meilleurs troisièmes », mais l’espoir est tout de même mince.

New York termine la compétition avec une fiche d’une victoire et deux défaites et présente un différentiel de -2 et un total de trois points.

C’est une bonne nouvelle pour l’Impac,t qui, avec une victoire contre le D.C. United ce soir, aurait aussi trois points et un meilleur différentiel.

Miami est devenue la première équipe d’expansion de l’histoire de la MLS à perdre ses cinq premiers matchs.