Crédit : ROGER GAGNON/AGENCE QMI

LHJMQ

LHJMQ: les Saguenéens veulent des spectateurs

TVA Nouvelles

Publié | Mis à jour

Pour rentabiliser leurs activités, les Saguenéens de Chicoutimi espèrent pouvoir accueillir entre 20 et 30 % de la capacité habituelle du Centre Georges-Vézina lorsque la prochaine saison de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) s’amorcera.

Pour l’instant, toutefois, impossible de savoir le nombre de spectateurs qui seront admis. Chose certaine, le camp d’entraînement commencera le 26 août prochain avec 35 joueurs. Il faudra attendre au 1er octobre afin d’assister à une première rencontre de la saison régulière.

Aussi, les Saguenéens souhaitent rassurer les détenteurs de billets de saison: ils seront les premiers appelés afin de retrouver leur siège au Centre Georges-Vézina.

Maintenant, le simple fait d’avoir un calendrier est une bonne nouvelle pour les jeunes joueurs, qui traversent, au niveau junior, une période charnière dans leur développement, selon le président du club, Richard Létourneau.

«Si on n’est pas capable d’assurer un début de saison, il y a des chances qu’ils aillent jouer aux États-Unis ou en Europe, a-t-il dit au réseau TVA, lundi. C’est inconcevable qu’un joueur élite ne puisse pas jouer au hockey pendant un an.»

De gros changements

La saison sera par ailleurs bien différente. Quelque 60 matchs seront joués entre les équipes d’une même division. Ainsi, Chicoutimi affrontera ainsi le Drakkar de Baie-Comeau, l’Océanic de Rimouski, les Remparts de Québec, les Cataractes de Shawinigan et les Tigres de Victoriaville.

Plusieurs mesures seront également mises en place afin d’assurer la sécurité des joueurs et du personnel. Lors des matchs à l’extérieur, le retour à la maison s’effectuera le jour même afin d’éviter tout hébergement et conserver la bulle autour de l’organisation. De plus, les joueurs européens devront être en quarantaine avant de prendre part aux camps d’entraînement.

Quant au camp, l’organisation n’est pas en mesure de spécifier le nombre de spectateurs qui pourront être admis. Advenant le cas que la limite reste de 50 personnes, les parents des joueurs ne pourraient donc pas assister à la performance de leur enfant.

- Avec les informations de Simon Philibert