Crédit : Dominick Gravel/Agence QMI

Impact de Montréal

Impact: 5 joueurs qui doivent en donner plus

Publié | Mis à jour

Ayant mordu la poussière à ses deux premiers matchs du tournoi «La MLS est de retour», l’Impact de Montréal n’a pas le choix : il doit absolument vaincre le D.C. United, mardi soir, afin de conserver ses chances d’accéder à la phase éliminatoire de cette compétition.

Pourtant, le Bleu-Blanc-Noir était débarqué à Orlando avec de bonnes intentions. Cependant, des échecs de 1 à 0 aux mains du Revolution de la Nouvelle-Angleterre et de 4 à 3 contre le Toronto FC l’ont placé dans les câbles. 

Or, si quelques joueurs avaient pu élever leur niveau de jeu au moment opportun, la troupe de Thierry Henry aurait pu obtenir un point ou deux au classement du groupe C.

Voici quelques hommes qui souhaitent certes faire oublier les deux rencontres précédentes et aider leur équipe à atteindre la terre promise.

- Jukka Raitala

Le capitaine du club espère effacer sa plus récente performance au plus vite. Il a été l’une des principales victimes d’Ayo Akinola, du TFC, la semaine passée. Sur le deuxième des trois buts de celui-ci face à l’Impact, le Finlandais s’est fait devancer trop aisément. Et sur le dernier, un solide coup d’épaule l’a pratiquement envoyé dans le décor, pavant la voie au filet vainqueur.

- Samuel Piette

Utilisé à droite par Henry, le Québécois semble peu à l’aise. Ses prises de décision et ses tirs ne sont pas à point. Peu importe s’il se retrouve en position plus haute sur le terrain ou non, Piette n’est pas à son mieux quand il n’est pas devant les défenseurs centraux. Contre la Nouvelle-Angleterre, il a eu des chances de marquer, mais les a complètement loupées.

- Clément Diop

Ayant eu la confiance de son entraîneur, Diop a effectué quelques arrêts solides face au Revolution, mais sa rencontre suivante ne passera pas à l’histoire. Il est vrai que sa brigade défensive a paru chancelante à certaines occasions. En revanche, l’ancien du Galaxy de Los Angeles a accordé huit buts en quatre parties de la MLS cette saison. Ce n’est rien pour écrire à sa mère.

- Maximiliano Urruti

Soudainement, le beau départ de la saison 2020 de l’Argentin semble relégué aux oubliettes chez la plupart des partisans de l’équipe. Malgré de beaux efforts et la volonté de bien faire, les résultats autour des filets adverses ne sont pas au rendez-vous en Floride. Certes, il a eu des occasions de toucher la cible face aux «Revs», mais il n’a pas su faire la différence.

- Orji Okwonkwo

Insatisfait selon toute vraisemblance de la performance d’Okwonkwo dans le premier match, Henry l’a cloué au banc au début de la partie suivante et le joueur de 22 ans n’a fait qu’une brève présence durant les dernières minutes face au TFC. L’entrée en matière du Nigérian contre les «Revs» s’était conclue après une demie et plusieurs fautes, puisque son instructeur l’avait remplacé par Zachary Brault-Guillard au retour du vestiaire. Amorcera-t-il la prochaine rencontre?