Crédit : AFP

Tennis

Deux victoires en un jour pour Eugenie Bouchard

Publié | Mis à jour

La Québécoise Eugenie Bouchard n’a pas fait les choses à moitié, dimanche, dans la confrontation opposant le Smash de Chicago au Storm d’Orlando au World TeamTennis qui se poursuit en Virginie-Occidentale.

Ayant aidé sa partenaire Bethanie Mattek-Sands à défaire Jessica Pegula et Danielle Collins 5-3 en double, la 332e raquette mondiale en simple a également disposé de Collins en solo après avoir remplacé Sloane Stephens.   

Bouchard s’est présentée sur le court au moment où sa rivale menait 3-1 et elle a pu renverser la vapeur en ayant le dernier mot au bris d’égalité, en route vers un gain de 5-4. 

Grâce au brio de «Genie», le Smash s’est imposé 24-19 au total des points face au Storm pour savourer un troisième gain consécutif.

«J’étais surtout nerveuse, car il est très difficile de débarquer au beau milieu d’un match quand vous êtes à froid. 

 «Je n’étais pas à l’aise du tout, sur mon premier jeu, j’ai raté à peu près chaque retour de service et je me disais que l’entraîneur (Kamau Murray) allait regretter de m’avoir envoyée sur le terrain, a admis Bouchard au compte Twitter du World TeamTennis. 

«Mais heureusement, j’ai pu retrouver la forme voulue et je suis très fière de la façon que j’ai contrôlé la situation.»

Sur une lancée   

Pour ce qui est du double féminin, après avoir perdu leur premier match dans cette compétition par équipe, Bouchard et Mattek-Sands, respectivement 782e et 20e au monde en double sur le circuit de la WTA, ont remporté leurs quatre dernières sorties pour le Smash. 

Dimanche, les deux gagnantes ont mis leur premier service en jeu 71% du temps, réussissant deux as. 

Elles ont remporté 65 % des échanges lorsque leur première balle était en jeu, et 43 % avec leur deuxième balle. Elles ont par ailleurs profité de deux de leurs cinq balles de bris. 

Tennys Sandgren avait pourtant bien amorcé les hostilités pour le Storm avec une victoire de 5 à 4 contre Brandon Nakashima. En double mixte, Mattek-Sands et Rajeev Ram ont défait Ken Skupski et Pegula 5 à 3.

La formation de la Ville des vents est bien placée pour accéder aux éliminatoires. Avec une fiche de 4-1, elle partage le sommet avec les Freedoms de Philadelphie. 

Les quatre premières des neuf équipes au classement poursuivront leur parcours.
Lundi, le Smash affrontera les Aviators de San Diego. Pour ceux-ci, Christina McHale et CoCo Vandeweghe devraient participer au match de double féminin.

La compétition prendra fin le 2 août.