Boxe

«Je ne vois pas comment on peut attraper la COVID»

Publié | Mis à jour

La boxeuse québécoise Kim Clavel est à Las Vegas afin d’y disputer un combat mardi soir, contre l’Américaine Natalie Gonzalez, et selon son entraîneuse Danielle Bouchard, les mesures de sécurité y sont sans faille.

«Le port du masque est obligatoire aussitôt qu'on met le pied à l'extérieur de notre chambre», a-t-elle notamment indiqué, dimanche matin, à "Salut Bonjour", ajoutant que «tout est organisé, minuté, tous les déplacements». 

Les tests de dépistage sont également fréquents.

«Je ne vois pas comment on peut attraper la COVID de cette façon-là», a-t-elle souligné.

Selon l’entraîneuse, tout cela démontre que les autorités québécoises, qui s’opposent à la tenue de galas de boxe dans la province, font fausse route.

«C'est l'exemple parfait que ça fonctionne, 100% de réussite, on va être encore testés après la pesée, donc je ne vois pas pourquoi la boxe ne pourrait pas avoir lieu au Québec, c'est certain», a-t-elle affirmé.

Quant à sa protégée, elle est dans les meilleures dispositions à deux jours de son combat.

«Elle dans une excellente condition physique, a indiqué Bouchard. Malgré le mode COVID, on a fait un excellent camp d'entraînement, on a usé d'imagination.»

«Notre Kim Clavel sera en forme et prête pour le combat du 21.»