Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Halak volera-t-il du temps de jeu à Rask?

Publié | Mis à jour

Le vétéran des Bruins de Boston Tuukka Rask se dit disposé à voir son coéquipier Jaroslav Halak obtenir du temps de jeu à la reprise des activités de la Ligue nationale au début août.

Les deux hommes ont prouvé leur utilité au cours du calendrier régulier, empochant d’ailleurs le trophée William-M.-Jennings en vertu du plus petit nombre de buts alloués (167) dans le circuit Bettman.  

Aussi, Rask s’attend à vivre une situation différente des années précédentes en raison du contexte inédit dans lequel la ligue est plongée.

«Je serais surpris s’il y avait des gardiens jouant chaque minute de chacune des rencontres des séries, car la situation est tellement atypique, a-t-il affirmé au site NHL.com. 

«Mais je regarde vers l’avant. On ne sait jamais, on verra ce qui se passera. Lors des dernières saisons, on a eu le luxe de miser sur de bons gardiens, donc je pense que nous sommes en bonne position.»

Incertain 

Finaliste à l’obtention du Vézina, remis au gardien le plus méritant de la campagne, le Finlandais croit certes obtenir sa part du gâteau devant la cage des siens. Mais quelle sera la grosseur de celle-ci?

«Selon ce que je vois, tous les paris sont bons, puisque tout le monde a été en arrêt pendant quatre mois, a-t-il affirmé. 

«Ce n’est pas le même portrait qu’en mars-avril ou celui qui était prévu. Tous recommencent à zéro en essayant de retrouver les sensations éprouvées en tant qu’équipe avant le début de la quarantaine. Cependant, ce sera difficile.»

En 2019-2020, Rask a disputé 41 parties, conservant une fiche de 26-8-6, une moyenne de buts alloués de 2,12 et un taux d’efficacité de ,929. Pour sa part, Halak a maintenu un dossier de 18-6-6, une moyenne de 2,39 et un taux de ,919. 

Si l’instructeur-chef Bruce Cassidy lui fait confiance en séries, il pourra compter sur un homme ayant notamment mené le Canadien de Montréal en finale de l’Association de l’Est en 2010.