Impact de Montréal

L’Impact déjà au bord du gouffre

Publié | Mis à jour

Le jeune Ayo Akinola a inscrit un tour du chapeau pour mener jeudi le Toronto FC à une victoire de 4 à 3 sur l’Impact, qui a subi deux revers en autant de matchs au tournoi de reprise de la MLS.

Les chances de l’Impact de passer à la phase finale ne tiennent maintenant plus qu’à un fil.

Cet important match était diffusé à TVA Sports.  

Thierry Henry a pris le pari de laisser plusieurs joueurs talentueux sur le banc afin d’avoir beaucoup d’options pour profiter des cinq substitutions en seconde demie, celle où il se marque le plus de buts dans ce tournoi, mais c’est l’inverse qui s’est produit.

Son équipe était menée 3 à 2 après 45 minutes. Elle a bien joué en deuxième période, mais pas assez pour l’emporter.

Akinola a inscrit son troisième but de la rencontre à la 83e minute pour clore le débat. Le second but de Saphir Taïder sur un tir de pénalité dans le match dans les arrêts de jeu (90+5) n’aura pas suffi.

Demie folle

La première demie a été complètement folle alors que les deux équipes se sont échangé cinq buts. Richie Laryea a ouvert la marque dès la 8e minute en battant facilement Shamit Shome.

Romell Quioto a répliqué à la 14e grâce à une belle course pour cueillir une magnifique passe d’Emanuel Maciel qui lui a permis de se retrouver seul devant Quentin Westberg.

Toronto a repris les devants sur le premier du match d’Akinola, qui a tiré dans une cage déserte à la 25e. Quioto a ensuite provoqué un tir de pénalité que Saphir Taïder a converti à la 37e.

Dès la reprise du jeu, Akinola est passé facilement dans la défensive montréalaise pour aller marquer son second du match, son quatrième du tournoi. Alejandro Pozuelo a amassé trois passes dans cette demie.

Hors position

Comme lors du premier match, Thierry Henry a joué d’audace en alignant des joueurs hors position pour amorcer le duel.

Ç’a été le cas de Shamit Shome, qui a joué comme arrière droit, lui qui est plutôt un milieu axial. Victor Wanyama, un autre milieu axial, s’est retrouvé en défense centrale pendant que Samuel Piette a été décalé sur la droite plutôt que d’être posté devant les arrières centraux.

Toutes les percées torontoises se sont avérées hasardeuses pour les défenseurs montréalais, visiblement pas tous à l’aise avec la mission qui leur avait été confiée.

Henry n’avait peut-être pas le choix avec Rudy Camacho, rentré à Montréal pour la naissance imminente de son deuxième enfant. Mais il a corrigé le tir en amorçant la deuxième demie avec Rod Fanni et Zachary Brault-Guillard et en retournant à une défense à quatre hommes.

En matinée, l’Atlanta United a une fois de plus trébuché, perdant 1 à 0 contre le FC Cincinnati.

--- SOMMAIRE ---

90e minute+ 5 - BUT - Une main de Laurent Ciman offre un tir de pénalité à l'Impact. Saphir Taïder en profite pour réduire l'écart à 4-3 avec son 2e but du match, encore sur un penalty. 

Un deuxième but pour Saphir Taïder -

83e minute - BUT - Ayo Akinola coupe les jambes de l'Impact avec son 3e but de la soirée. 4-2 Toronto.

Quatrième but du Toronto FC -

37e minute - BUT - Ayo Akinola (encore lui!) riposte aussitôt pour Toronto, qui reprend les commandes à 3-2.

Troisième but du Toronto FC -

37e minute - BUT - Saphir Taïder profite d'un tir de pénalité pour marquer. C'est l'impasse 2-2!

Saphir Taïder fait 2-2 -

25e minute - BUT - Ayo Akinola redonne l'avance aux Torontois. C'est 2-1 après 25 minutes de jeu. 

Deuxième but du Toronto FC -

14e minute - BUT - L'Impact réplique rapidement. Romell Quioto crée l'égalité 1-1 avec la complicité d'Emanuel Maciel. 

Quioto crée l'égalité contre le Toronto FC -

8e minute - BUT - Le Toronto FC profite d'un Impact brouillon pour ouvrir la marque. Richie Laryea fait 1-0. 

Premier but du Toronto FC -

6e minute - Emanuel Maciel (MTL) écope d'un carton jaune. 

______________

Soulignons que le défenseur Rudy Camacho et le milieu de terrain Ballou Tabla étaient absents. Le Français a quitté la «bulle» d’Orlando pour retourner à Montréal puisque sa conjointe donnera bientôt naissance au deuxième enfant du couple. Quant au Québécois, il souffre d’une blessure aux adducteurs. 

De son côté, le défenseur Joel Waterman n’est pas encore complètement rétabli de sa blessure à une cuisse.

(Avec l'Agence QMI)