BBA-BBO-SPO-TORONTO-BLUE-JAYS-SUMMER-WORKOUTS

Crédit : AFP

Baseball - MLB

Les Blue Jays pourront jouer à Toronto

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays ont reçu l’aval du fédéral pour disputer leurs matchs locaux au Rogers Centre de Toronto cet été.

La ministre ontarienne de la Culture, de l’Héritage, du Sport et du Tourisme, Lisa McLeod, a indiqué à TSN Radio 1200, jeudi, que le gouvernement avait autorisé les Jays à jouer à la maison. 

Elle a toutefois ajouté que «si les règles ne sont pas respectées, nous allons annuler le plan».

En attendant le début de la saison, prévu le vendredi 24 juillet contre les Rays de Tampa Bay en Floride, les Blue Jays poursuivent leur camp d’entraînement à Toronto.

Giles donne l'exemple   

Par ailleurs, souhaitant donner l’exemple à ses coéquipiers des Blue Jays, le lanceur Ken Giles portera un masque plus souvent qu’autrement au cours de la prochaine saison du baseball majeur.

Giles, qui est le spécialiste des fins de match, fera exception pendant les exercices physiques, au moment de courir ou de lancer, mais sinon, le masque sera son meilleur ami.

«Pour la plupart du temps, je porterai mon masque, a-t-il assuré dans une entrevue accordée au réseau Sportsnets plus tôt cette semaine. Si je marche et si je suis dans l’abri des joueurs, je vais toujours en porter un. Tout le monde agira différemment et c’est mon opinion. Je sens que c’est la meilleure façon d’agir pour moi afin de compétitionner.»

Giles, 29 ans, a plusieurs bonnes raisons de prendre toutes les précautions nécessaires, lui qui est devenu papa pour la deuxième fois dans la dernière année et qui sera par ailleurs joueur autonome au terme de la prochaine campagne.

«J’ai toujours été convaincu à 100 % de mon retour au jeu cette saison, car je veux y être et jouer. Je souhaite revenir à une certaine normalité comme tout le monde sur cette planète, a par ailleurs indiqué Giles, auteur de 23 sauvetages avec les Jays en 2019. Je veux donner l’exemple en me lavant les mains et en portant un masque. Ça risque d’être la nouvelle norme, mais je veux être un exemple et ce ne sera pas si pire que ça.»