LNH

Trophée Calder: Nick Suzuki boudé

Publié | Mis à jour

Comme plusieurs observateurs s’y attendaient, l’attaquant du Canadien de Montréal Nick Suzuki ne fait pas partie des trois finalistes à l’obtention du trophée Calder, remis à la recrue par excellence de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Ce sont plutôt les défenseurs Quinn Hughes et Cale Makar, ainsi que l’attaquant Dominik Kubalik, qui ont été choisis.  

Les trois finalistes ont commenté leur nomination dans une vidéoconférence (à voir dans la vidéo ci-dessus).

Hughes est devenu le troisième joueur de première année de l’histoire du circuit à dominer pour le total de points (53). Le porte-couleurs des Canucks de Vancouver a touché la cible huit fois en 68 parties, lui qui espère imiter son coéquipier Elias Pettersson. Ce dernier avait obtenu le Calder en 2018-2019.

Pour sa part, Makar a accumulé 50 points, dont 12 filets, en 57 parties avec l’Avalanche du Colorado. Le quatrième choix au total du repêchage 2017 a aussi présenté un différentiel de +12.

Enfin, Kubalik a été le meneur chez les recrues de la LNH avec 30 buts. Le joueur des Blackhawks de Chicago a ajouté 16 mentions d’aide pour un total de 46 points en 68 sorties. Il pourrait être le premier athlète né en République tchèque de l’histoire à remporter le prix.