Crédit : AFP

NBA

Il «dribble» dans sa chambre d’hôtel

Publié | Mis à jour

Le joueur du Heat de Miami Jimmy Butler n’avait visiblement pas l’intention de laisser une quarantaine obligatoire perturber sa préparation pour le retour au jeu de la NBA, au grand déplaisir de ses voisins à l’hôtel où il se trouve.

Selon le réseau TNT, les responsables de la sécurité de l’établissement d’Orlando où les membres du Heat sont hébergés ont répondu à une plainte relative à du bruit excessif cette semaine. Des gens ont remarqué des coups lourds et continuels au plancher.

• À lire aussi: Kyle Lowry en meilleure forme que jamais

• À lire aussi: NBA: la bulle assez étanche jusqu'ici

«Un agent de sécurité s’est présenté pour faire la lumière sur cela. Il a repéré la chambre et a cogné à la porte. Et qui a ouvert celle-ci? C’était Jimmy Butler, recouvert de sueur de la tête aux pieds avec un équipement d’entraînement sur le dos. Il était en train de dribbler un ballon dans sa chambre. Même en quarantaine, il organisait ses séances de préparation», a expliqué le journaliste Chris B. Haynes.

Butler s’était déjà fait remarquer pour ses habitudes de travail nocturnes. En octobre dernier, le quotidien «South Florida Sun Sentinel» avait rapporté qu’il s’était présenté à un entraînement du Heat à 3 h 30 du matin, et ce, même si le tout devait commencer à 10 h.