Crédit : MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Canadiens de Montréal

Trophée Calder: Nick Suzuki un peu à court

Publié | Mis à jour

Les trois finalistes pour l’obtention du titre de recrue de l’année dans la Ligue nationale de hockey seront connus ce mercredi et l’attaquant du Canadien de Montréal Nick Suzuki risque fort de se retrouver à court d’une nomination, malgré une intéressante saison.

Âgé de seulement 20 ans, Suzuki a totalisé 41 points en 71 rencontres avec le Tricolore. En dépit d’une campagne écourtée, il a obtenu le plus haut total pour une recrue du Canadien depuis Michael Ryder et ses 63 points lors de la saison 2003-2004.

Les défenseurs Quinn Hughes, des Canucks de Vancouver, et Cale Makar, de l’Avalanche du Colorado, font figure de favoris pour remporter le trophée Calder. Mais qui sera le troisième finaliste? Trois autres recrues ont également devancé Suzuki dans la colonne des points, soit Dominik Kubalik, des Blackhawks de Chicago, Victor Olofsson, des Sabres de Buffalo, sans oublier Adam Fox, des Rangers de New York.

Fox, qui évolue également comme défenseur, en a surpris plusieurs avec ses 42 points en 70 parties. Il a aussi présenté un différentiel de +22, le meilleur parmi les recrues de la LNH. Chez les joueurs de son équipe, seul l’attaquant Artemi Panarin a fait mieux que lui.

Sans rien enlever à Kubalik (46 points, dont 30 buts, en 68 matchs) ou à Olofsson (42 points en 54 matchs), Fox pourrait bien rejoindre Hughes et Makar et composer un trio d’arrières en nomination pour le Calder.

Devant Gallagher, mais...

Si Suzuki est la recrue la plus productive du Canadien depuis Ryder, il faut toutefois apporter un bémol. En 2012-2013, la saison de la LNH avait été écourtée en raison d’un conflit de travail. À l’époque, l’attaquant Brendan Gallagher, limité à 44 parties, avait inscrit un total de 28 points. Il s’agit là d’un meilleur ratio de points par match disputé (0,64) que celui de Suzuki en 2019-2020 (0,58).

Toujours en 2012-2013, le CH comptait sur une autre recrue prometteuse: Alex Galchenyuk. Le jeune homme, troisième choix au total au repêchage de 2012, avait pour sa part récolté 27 points en 48 matchs, pour un ratio de 0,56, soit juste un peu en bas de Suzuki.

Les recrues les plus productives des Canadiens

  • 2019-2020: Nick Suzuki (43 points)
  • 2018-2019: Jesperi Kotkaniemi (34 points)
  • 2017-2018: Charles Hudon (30 points)
  • 2016-2017: Artturi Lehkonen (28 points)
  • 2015-2016: Sven Andrighetto (17 points)
  • 2014-2015: Jiri Sekac (16 points)
  • 2013-2014: Michaël Bournival (14 points)
  • 2012-2013: Brendan Gallagher (28 points)
  • 2011-2012: Raphael Diaz (16 points)
  • 2010-2011: P.K. Subban (38 points)