HKN-HKO-SPO-VANCOUVER-CANUCKS-V-TORONTO-MAPLE-LEAFS

Crédit : AFP

LNH

Pettersson en confiance malgré tout

Publié | Mis à jour

Même s’il n’a que 21 ans et qu’il n’a encore jamais goûté aux séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey (LNH), l’attaquant des Canucks de Vancouver Elias Pettersson compte bien se servir de son expérience en Suède pour se préparer.

Lors de la saison 2017-2018, Pettersson portait les couleurs du Vaxjo HC, dans la principale ligue suédoise. À 19 ans, il a inscrit 10 buts et totalisé 19 points en 13 parties éliminatoires pour aider les siens à être sacrés champions. Il a par ailleurs été nommé joueur par excellence des éliminatoires. 

Ainsi, le joueur de centre ne s’inquiète pas trop du fait que ses Canucks ont raté les séries éliminatoires l’année dernière.

«J’ai joué en séries en Suède, a-t-il lancé au réseau Sportsnet, mardi. Ce que je peux en dire, c'est que les jeux sont plus difficiles, vous vous battez plus pour les rondelles et le jeu de tout le monde augmente. C’est juste plus difficile en général. Et je m’attends à la même chose dans la LNH parce que la Coupe Stanley est l'un des trophées les plus célèbres que vous pouvez gagner, et tout le monde veut le gagner.»

Son coéquipier J.T. Miller compte quant à lui 61 matchs d’expériences en séries. Il croit que Pettersson n’aura pas la même marge de manœuvre que lors de la saison régulière, lorsque les Canucks affronteront les Jets de Winnipeg lors de la ronde qualificative.

«Je pense que, pour lui, ça va devenir très dur. Les matchs sont durs. Je suis certain qu’il va vouloir plus d’espace que ce qu’il obtiendra. Mais il a marqué une tonne de buts autour du filet cette année, ce qui représente un aspect de son jeu qui est sous-estimé. Je pense que ça va être une courbe d'apprentissage pour lui.»

«J’espère qu’il dominera d’entrée de jeu, mais parfois, ça ne fonctionne pas de cette façon. Je crois qu’il comprend que ce sera une dure bataille», a conclu Miller.