HKN-HKO-SPO-WASHINGTON-CAPITALS-V-NEW-YORK-RANGERS

Crédit : AFP

LNH

Eller pourra quitter la «bulle»

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Après mûres réflexions, l’attaquant des Capitals de Washington Lars Eller accompagnera ses coéquipiers à Toronto pour la reprise des activités de la Ligue nationale de hockey (LNH), et ce même si sa femme Julie attend un enfant le 8 août.

Or, les Capitals doivent affronter le Lightning de Tampa Bay, les Flyers de Philadelphie et les Bruins de Boston les 3, 6 et 8 août lors du tournoi à la ronde pour déterminer l’ordre des têtes de série des éliminatoires. Le premier tour des séries doit ensuite débuter le 11 août.   

La possibilité de quitter la «bulle» dans quelques rares cas, dont la naissance d’un enfant, a été l’un des facteurs qui ont convaincu l’ancien du Canadien de Montréal de prendre part aux premières rencontres.

«Nous allons avoir un nouvel ajout à notre famille dans quelques semaines, a indiqué Eller lors d’une vidéoconférence, mardi, sur le site officiel de la LNH. Mais en même temps, je veux être avec mon équipe et je m'y suis également engagé et je veux gagner une autre coupe [Stanley]. Nous travaillons à prendre les dispositions nécessaires pour que je puisse être là pour la naissance et revenir [à Toronto] après cela.»

Précautions nécessaires    

Lorsqu’il partira rejoindre sa femme, Eller devra toutefois garder en tête qu’il devra s’isoler à son retour et obtenir des résultats négatifs à des tests de dépistage de COVID-19 pendant au moins quatre jours de suite avant de pouvoir sauter à nouveau sur la glace avec ses coéquipiers. Cette période pourrait toutefois durer jusqu’à 14 jours.

«Il faudra prendre beaucoup de précautions lorsque je vais partir. Dépendamment de la façon de voyager et des gens avec qui je serai en contact, je devrai passer du temps dans la bulle et effectuer plusieurs tests avant de pouvoir rejoindre mes coéquipiers et jouer à nouveau.»

«Nous essayons de comprendre comment nous pouvons le faire de la meilleure façon possible», a-t-il ajouté.

Son coéquipier Carl Hagelin a pris la même décision. Sa femme doit pour sa part accoucher au mois de septembre.